fbpx

Impact de l’Humanitude sur les personnes âgées

Une jeune femme attablée qui prend soin d'une femme âgée avec humanitude

L’Humanitude est une méthode de soins visant à accompagner les personnes âgées ou dépendantes dans le respect de leur dignité et de leur autonomie. Elle met l’accent sur le développement d’une relation empathique et bienveillante entre l’aidant et la personne aidée. Ce concept est à rapprocher de celui de bientraitance. Mais quels sont les principes de l’Humanitude ? Comment le concept révolutionne-t-il le soin aux aînés ? Quels en sont les bénéfices et comment, en tant qu’aidant, l’adopter au quotidien ? CetteFamille, entreprise de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans l’accueil familial et les maisons partagées pour seniors, répond à vos questions. 

Qu’est-ce que l’Humanitude ?

La philosophie de soins Humanitude a été créée par Rosette Marescotti et Yves Gineste en 1995. Elle vise à améliorer la qualité de vie et le bien-être des personnes âgées ou dépendantes en leur offrant un soutien respectueux, empathique et individualisé.

Fondements et principes de l’Humanitude

Pour les créateurs de cette méthode, les personnes âgées sont dans nos sociétés encore mal considérées voire maltraitées. Tout ce qui construit l’être humain – regard, parole, geste tendre – leur est trop souvent refusé. Dans ce contexte, certains seniors s’isolent, se replient sur eux-mêmes et perdent en autonomie. D’autres encore peuvent adopter des comportements de résistance ou d’agressivité. 

Approche holistique centrée sur la personne, l’Humanitude remet l’humain et le respect des droits au centre de l’accompagnement en établissement. Elle veille à une meilleure considération des personnes vulnérables et de leurs besoins. Elle a pour but de les réhabiliter dans leur dignité et d’améliorer les relations entre patients et soignants. 

Les principes fondamentaux de l’Humanitude incluent : 

  • La reconnaissance de la personne dans sa globalité : l’Humanitude reconnaît chaque personne comme un individu unique, avec ses propres besoins, préférences et histoires de vie. Elle met l’accent sur la prise en compte de l’ensemble des dimensions de la personne, y compris physiques, émotionnelles, sociales et spirituelles.
  • Le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne : cette approche insiste sur le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne aidée, en évitant toute forme de traitement dégradant ou infantilisant. Elle encourage les pratiques respectueuses et empathiques, qui reconnaissent la valeur et l’importance de chaque individu.
  • La promotion de l’autonomie et de l’indépendance : l’Humanitude encourage l’autonomie et l’indépendance autant que possible, en offrant à la personne aidée des opportunités de prendre des décisions et de participer activement à sa propre prise en charge. Elle cherche à préserver la liberté de la personne et à lui donner le pouvoir de choisir et d’agir selon ses propres souhaits.
  • L’importance de la communication et de la relation : cette philosophie de soins met l’accent sur l’importance d’une communication positive et bienveillante entre l’aidant et la personne aidée. Elle encourage l’utilisation de gestes doux, de regards et de mots apaisants pour établir une connexion émotionnelle et favoriser le bien-être de la personne.

Les 4 piliers de l’Humanitude

L’Humanitude s’intéresse aux liens qui permettent aux humains de se rencontrer quelques soient leur état ou leur statut. Aussi, le concept repose sur 4 piliers essentiels pour construire des relations positives :

  • 3 piliers relationnels : 
    • le regard, qui lorsque la parole est impossible est un outil de communication incontournable. Il doit respecter des caractéristiques affectives (tendresse) et technique (horizontal, proche et long).
    • la parole, qui suppose que le soignant décrive les gestes qu’il réalise lors d’un soin, sans attendre de réponse, afin de tranquilliser le patient. Cette approche est particulièrement utile pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et qui se trouvent dans l’incapacité de répondre. 
    • le toucher, qui vise à redonner au geste professionnel de la douceur à même de réconforter le patient.
  • 1 pilier identitaire :
    • la verticalité, qui vise à promouvoir la verticalisation et la marche des résidents, avec un soutien, pendant au moins 20 minutes par jour. L’objectif de la démarche est de stimuler les capacités motrices des résidents, pour retarder le phénomène de grabatisation trop souvent rencontré en établissement.

Comment l’Humanitude révolutionne-t-elle les soins gériatriques ?

L’Humanitude révolutionne les soins gériatriques en mettant l’accent sur une approche centrée sur la personne et en reconsidérant la manière dont les soins sont dispensés aux personnes âgées. Elle propose 150 nouvelles techniques de soins qui permettent un accompagnement de l’individu dans le respect de son être, de ses droits et libertés.

Comparaison avec les soins traditionnels

Dans la philosophie de soins Humanitude, l’attention, l’écoute, l’émotion sont des valeurs fondamentales dans la rencontre du soignant avec la personne âgée. L’Humanitude met en effet l’accent sur la reconnaissance de l’humanité et des particularités de chaque senior. Cela se traduit par des interactions plus empathiques, des soins plus doux et respectueux, une communication positive qui reconnaît les émotions et les besoins de la personne. 

Humanitude et démence, dont Alzheimer

En offrant un soutien respectueux et empathique, l’approche peut contribuer à réduire le stress et l’anxiété des personnes âgées, notamment celles atteintes de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, tout en favorisant leur bien-être émotionnel et psychologique. En outre, la démarche peut contribuer à réduire les comportements agressifs, agités ou perturbateurs souvent observés chez les personnes atteintes de démence, en leur offrant un environnement sécurisant et en répondant à leurs besoins émotionnels et relationnels. D’après le site humanitude.fr, la mise en œuvre de la démarche aurait un impact particulièrement positif dans ces situations puisque l’on observe :  -80% de troubles du comportement et 7 fois moins de neuroleptiques consommés chez les personnes accompagnées dans le cadre de cette philosophie de soins.

Quels sont les bénéfices de l’humanitude pour les aînés ?

L’approche Humanitude apporte plusieurs bénéfices significatifs pour les personnes âgées : 

  • Maintien de l’estime de soi : l’Humanitude assure que les personnes âgées sont traitées avec respect, dignité et considération. Cela contribue à maintenir leur estime de soi, ce qui est essentiel pour leur bien-être émotionnel et psychologique.
  • Amélioration de la qualité de vie : des interactions positives, des gestes de soin respectueux et une communication empathique peuvent contribuer à réduire le stress, l’anxiété et la dépression ressentis par les personnes aidées, tout en favorisant leur bien-être général.
  • Promotion de l’autonomie et de l’indépendance : contrairement à certaines approches qui peuvent infantiliser les personnes âgées en leur retirant leur autonomie, l’Humanitude encourage au contraire leur participation active à leur propre prise en charge. En leur offrant des opportunités de prendre des décisions et de participer aux activités quotidiennes, elle contribue à préserver leur autonomie et leur indépendance autant que possible.
  • Renforcement des liens sociaux et affectifs : en favorisant les interactions sociales et en encourageant les liens affectifs entre les résidents et les soignants, la méthode contribue à créer un environnement où les personnes âgées se sentent soutenues et valorisées.

La démarche améliore ainsi la qualité des soins et le bien-être des résidents. 

Mettre en pratique l’humanitude : méthodes et formations

Les Instituts Gineste-Marescotti proposent des formations pour le personnel des établissements médico-sociaux (EHPAD, maisons de retraite, etc.) et les aidants familiaux en France et à l’étranger. Ces formations sont animées par des professionnels confirmés et expérimentés, agréés en méthodologie de soin Humanitude. 

Quatre types de formations sont proposées : 

  • Manager la bientraitance : à destination des groupes de pilotage des structures d’accueil désireuses de mettre en œuvre la démarche Humanitude, cette formation vise à présenter la stratégie et à organiser son déploiement au sein de l’établissement.
  • Formations soins : à destination des équipes soignantes du secteur, 150 techniques de soins sont enseignées pour apaiser les soins difficiles et améliorer les conditions de travail.
  • Formations vie sociale : à destination de tout professionnel exerçant dans les structures d’accueil des personnes fragilisées, les formations vie sociale visent à trouver du sens dans les activités d’animation et à proposer de nouvelles approches de l’animation.
  • Formations restauration : intéressant les directeurs d’établissements, les médecins, les cadres de santé, les personnels soignants, ces formations proposent des outils concrets pour améliorer la gestion des repas en institution.

Comment les familles et aidants peuvent-ils adopter l’Humanitude ?

Adopter l’Humanitude à domicile en tant qu’aidant implique d’appliquer les principes de respect, de dignité et d’attention personnalisée dans le cadre familial.

Conseils pratiques pour l’application à domicile

Voici quelques conseils pour une mise en pratique de la philosophie Humanitude à domicile : 

  • Établir une relation de confiance : créez un environnement où la personne aidée se sent en sécurité et respectée. Écoutez ses préoccupations et ses besoins, et assurez-vous de répondre à ces derniers de manière empathique, en tenant compte de ses préférences et habitudes.
  • Communiquer avec respect : utilisez une communication non-verbale positive, tels que les gestes doux, les sourires et les regards, pour établir une connexion émotionnelle. Évitez les attitudes infantilisantes, et traitez la personne aidée avec respect et dignité.
  • Encourager l’autonomie autant que possible : favorisez l’indépendance en encourageant la personne à réaliser elle-même autant d’activités quotidiennes que possible. Offrez-lui un soutien adapté si nécessaire, mais laissez-lui prendre des décisions et faire des choix autant que possible.
  • Adapter l’environnement domestique : adaptez l’environnement domestique pour répondre aux besoins et aux limitations de la personne aidée. Cela peut inclure l’installation de rampes d’accès, de barres d’appui et d’autres aides à la mobilité, ainsi que l’organisation des espaces pour faciliter l’accès aux objets et aux activités quotidiennes.

Soutien aux aidants dans l’approche Humanitude

Dans cette approche, le soutien aux aidants est considéré comme essentiel pour garantir une prise en charge de qualité tout en préservant la santé et le bien-être de ceux qui les accompagnent. Ce soutien passe par des formations spécifiques sur les principes et les techniques de l’Humanitude. Ces formations les aident à acquérir les compétences nécessaires en matière de communication, de gestion des émotions et de soins relationnels. En outre, la philosophie de soins reconnaît l’importance du soutien psychologique pour les aidants confrontés à des situations difficiles. Ce soutien psychologique individuelle peut les aider à faire face au stress, à l’anxiété et à d’autres émotions liées à leur rôle d’aidant.

Les avantages du réseau Cette Famille

La demande d’admission en EHPAD de votre proche aîné a été refusée ? Vous recherchez une solution d’hébergement alternative plus adaptée à son profil ? Vous souhaitez en savoir plus sur l’accueil familial ou la colocation senior ? Entreprise de l’économie sociale et solidaire, CetteFamille vous propose un accompagnement personnalisé pour trouver l’hébergement pour personnes âgées le plus adapté aux besoins et aux moyens de votre proche parent.
Contactez-nous

Sources externes : 

Site humanitude.fr

Le label Humanitude 

Vous souhaitez aller plus loin ?