Qu'est-ce que l'accueil familial ?

Par définition, l’accueil familial est l’hébergement à titre onéreux d’une personne handicapée adulte ou d’une personne âgée de plus de 60 ans par une famille titulaire d’un agrément. Dans les faits, l’accueil familial est bien plus qu’une offre de logement proposée aux personnes dépendantes.

Vous cherchez une famille d'accueil ?
Devenir accueillant

Ce mode d’accueil est-il professionnel ?

Les accueillants familiaux sont formés par leur conseil départemental pour assurer un cadre sécurisant à la personne accueillie et à ses proches. La formation porte notamment sur l’accompagnement d’une personne dépendante à domicile, la connaissance des bases de l’hygiène, de l’alimentation, l’identification des pathologies liées au vieillissement et l’apprentissage des bonnes pratiques.

Combien coûte l’accueil familial ?

En moyenne, le reste à charge est d’environ 1 000€ par mois. Ce coût varie selon la localisation, le niveau de dépendance de la personne accueillie, les prestations proposées, etc. L’accueil familial est 2 à 3 fois plus abordable que les hébergements collectifs classiques, comme les maisons de retraite. La personne accueillie y bénéficie des mêmes aides sociales (APA, droit au répit, ASH, etc.).

L’accueil familial est-il encadré ?

Chaque accueillant familial est agréé par son conseil départemental. L’agrément permet de certifier les conditions d’accueil : bien-être physique, moral, mental et social.

Un contrat de gré à gré est signé en amont de l’entrée en accueil. Il prend en compte les conditions d’accueil, relatives au projet de vie, décidées en commun. Légalement, la personne accueillie est considérée comme employeur de la personne accueillante.

Partout en France 

10 000 accueillants familiaux sont agréés en France métropolitaine. CetteFamille vous met en relation avec ces professionnels de l’accueil et vous accompagne dans la relation.

Nos services

Une solution à la perte de l’autonomie

Le dispositif d’accueil familial a été mis en place pour répondre à un problème d’ordre sociétal : la perte d’autonomie et l’isolement des personnes âgées ou handicapées.

Un hébergement alternatif pour les senior

EHPAD, maisons de retraite ou encore résidences pour les senior sont autant de solutions d’hébergement collectif proposés aux personnes âgées. Pour des questions financières, matérielles ou sociales, elles peuvent être inadaptées aux besoins de nos aînés. L’accueil familial se présente comme une solution alternative aux hébergements spécialisés et médicalisés.

Avec l’accueil familial, l’accueilli s’installe et vit au domicile d’une famille d’accueil. Ce dispositif lui permet de bénéficier d’un environnement confortable, d’une chambre individuelle et d’un cadre de vie agréable. Contrairement aux établissements spécialisés ou médicalisés, l’accueil familial est une formule économique et adaptée aux personnes âgées qui perçoivent une petite retraite ou une faible pension.

Une prise en charge de qualité

Le dispositif de l’accueil familial garantit le confort matériel et psychologique de la personne accueillie.

La famille d’accueil met à disposition une chambre privée de minimum 9 m² par personne accueillie, un libre accès aux pièces communes comme la cuisine, la salle de bain et les toilettes, ainsi que des équipements adaptés à la perte d’autonomie.

Une fois installée en famille d’accueil, la personne accueillie bénéficie d’un suivi individualisé et d’une attention toute particulière. Les soins médicaux sont réalisés par un personnel soignant et intervenant de manière quotidienne au domicile de l’accueillant.

Une aventure humaine

La perte d’autonomie est une expérience douloureuse voire traumatisante pour bon nombre de nos aînés et des personnes en situation de handicap moteur ou mental. Par manque de temps ou de moyens matériels, il arrive que cette dépendance ne puisse pas être gérée par l’entourage proche de la personne concernée.

Pour autant, l’accueil familial n’a pas vocation à se substituer à la famille de la personne accueillie. Les proches viennent quand ils le souhaitent visiter leur aîné, selon les règles convenues avec l’accueillant. Et au-delà de son aspect pratique ou économique, ce dispositif ouvre les portes d’une aventure humaine enrichissante pour l’usager comme pour l’accueillant. L’accueilli interagit avec les membres de la famille et participe à la vie quotidienne comme s’il s’agissait de sa propre famille. Les moments de partage et d’échange font le quotidien de tous !

« C’est chaleureux ici, c’est une famille unie. Je suis moi, pas "madame Tout-Le-Monde". J’ai un fils, je vais le voir trois jours par mois. Je suis contente. Ensuite, j'aime regagner mes pénates parce que c'est ici ma maison. J'ai mes petites habitudes et puis on a aussi Zouzou, le chat de la maison ! »

JacquelineAccueillie à Champcenest (77)

Les différentes modalités d’hébergement

L’accueil familial peut répondre à différents types de prises en charge selon les besoins des personnes accueillies. Au cas par cas, les modalités d’hébergement peuvent être temporaire, permanente ou séquentielle.

L’hébergement temporaire

Limité dans le temps, l’hébergement temporaire est une solution adaptée à des situations particulières. Elle est proposée lorsque les proches de la personne dépendante s’absentent, quand l’aidant fait valoir son droit au répit, si la résidence principale de la personne âgée ou handicapée est temporairement inhabitable (en cas de travaux par exemple), ou encore à la sortie d’une hospitalisation.

L’hébergement permanent

L’hébergement permanent se présente dans le cas où la personne âgée ou handicapée à complètement perdu son autonomie. Sa dépendance demande la présence quotidienne de l’accueillant qui réalisera les premiers soins, préparera les repas et proposera différentes activités et sorties. Installée 24h/24 et 7j/7 chez l’accueillant, l’accueilli fait partie intégrante de la vie de famille.

L’hébergement séquentiel

Cette dernière modalité d’hébergement correspond à un accueil ponctuel de la personne âgée ou handicapée. A temps complet ou partiel, de jour ou de nuit, il peut correspondre aux week-ends, à quelques jours de semaine ou dans le mois.

Pour en savoir plus sur les différents types d'accueil familial

Qui sont les accueillants et les accueillis ?

Les accueillants familiaux

Toute personne souhaitant devenir accueillant familial doit suivre une formation initiale et continue qui forme aux pathologies liées au vieillissement et à la façon de prendre en charge une personne dépendante.

Titulaire d’un agrément délivré par le Conseil départemental, l’accueillant familial héberge jusqu’à 3  personnes en perte d’autonomie dans son propre domicile contre rémunération. Valable 5 ans, l’agrément est accordé sous certaines conditions. L’accueillant s’engage à assurer le confort et la sécurité des personnes accueillies, à proposer des solutions de remplacement en cas d’absence, de disposer d’un logement décent, de suivre une formation initiale et continue, de connaître les gestes de secourisme, et d’accepter le suivi sociale et médico-social des personnes accueillies.

Au-delà de la formation et de l’agrément, l’accueillant familial est une personne dotée de grandes qualités humaines. Patient et généreux, il a un sens de l’écoute et de l’observation qui lui permettent de comprendre et voire d’anticiper les besoins de la personne accueillie.

Les personnes accueillies

Les personnes hébergées en famille d’accueil ont toutes pour point en commun d’être dépendante. Complète ou partielle, cette perte d’autonomie ne permet pas à la personne concernée de rester seule chez elle. Sans quoi, elle s’expose à de nombreux risques comme la sous-alimentation, la déshydratation ou encore les accidents domestiques.

Les personnes en perte d’autonomie et pouvant bénéficier de l’accueil familial sont des personnes âgées de plus de 60 ans ou des personnes en situation de handicap de plus de 20 ans.

Au cas par cas, les conditions d’accueil sont déterminées par ce niveau de dépendance. Par exemple, une personne âgée en sortie d’hospitalisation vivra en famille d’accueil le temps de sa convalescence ; tandis qu’une personne atteinte de troubles psychiques nécessitera une attention constante et sur une durée indéterminée.

Les avantages du réseau CetteFamille

L’équipe de CetteFamille reste à votre disposition pour toutes demandes d’informations complémentaires et toutes questions relatives à l’accueil familial.
En adhérant à notre réseau, les nouveaux accueillants bénéficient d’un accompagnement individualisé et d’un suivi personnalisé tout au long de votre mission d’accueillant.

forum de discussion accueil familial
1+