Aidants familiaux

Le maintien à domicile pour les personnes âgées et handicapées

19 octobre 2020 No Comments

Le maintien à domicile permet aux personnes âgées ou handicapées adultes de demeurer chez elle tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé. Selon les besoins et les allocations sociales accordées, elles bénéficient de services et d’aides à la réalisation d’actes de la vie quotidienne. Dans cet article, l’équipe de CetteFamille vous présente le maintien à domicile en détails.

Qu’est-ce que le maintien à domicile ?

Avant toute autre chose, le maintien à domicile résulte d’un choix : la personne âgée ou handicapée souhaite rester chez elle. Si cette solution d’hébergement comprend de nombreux avantages, elle a également des inconvénients. Il est important de les prendre en considération de manière à répondre à cette question : le maintien à domicile est-il adapté à ma perte d’autonomie ?

Les avantages du maintien à domicile

Être chez soi : les personnes âgées sont sensibles aux changements et elles peuvent rapidement être bouleversées par un nouvel environnement. En restant chez elle, elle continue de vivre comme avant, entourée de leurs mobiliers et des objets qui ont marqué des instants de vie mémorables. Elle conserve également tous les repères extérieurs à leur habitation comme le facteur, le voisinage ou encore les commerces de proximité. Le maintien à domicile préserve considérablement le confort matériel, moral et social d’une personne âgée ou handicapée.

Économiser de l’argent : les maisons de retraite comme les EHPAD sont des établissements garantissant une présence permanente auprès du résident. Mais ce service est souvent trop onéreux pour les personnes âgées ayant de faibles ressources financières. Le maintien à domicile comprenant les honoraires d’une infirmière, l’intervention d’une aide-ménagère ou celle d’une aide à domicile reste bien plus économique que la résidence en maison de retraite.

Les inconvénients du maintien à domicile

La solitude : le maintien à domicile est un confort matériel certain. Mais les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie ont tendance à minimiser les sorties et elles rompent progressivement le contact avec l’extérieur. Peu à peu, la solitude s’installe et elle nuit considérablement au moral. Pour rompre avec l’isolement, les personnes âgées ou handicapées peuvent bénéficier d’un accueil séquentiel chez un accueillant familial en complément d’une aide-ménagère ou d’une intervention médicale.

L’insécurité : le maintien à domicile tend à croître le nombre d’accidents domestiques. Sans une présence quotidienne, la personne âgée ou handicapée en perte d’autonomie s’expose aux risques de chutes ou encore de brûlures. Pour pallier à ce manque de sécurité, il est donc indispensable de mettre en place des aménagements matériels adaptés tels qu’un monte-escalier ou encore une douche plain-pied.

Le maintien à domicile pour une personne autonome

Une personne âgée autonome est tout à fait capable de rester chez elle. Mais certaines tâches de la vie quotidienne commencent à poser problème. Faire les courses ou le ménage demandent un effort physique auquel elle ne peut plus répondre. Dans ce cas précis, il existe des dispositifs adaptés au maintien à domicile d’une personne âgée autonome.

Les aides sociales de la caisse de retraite

Il est possible que la caisse de retraite prévoit des aides pour le maintien à domicile. Portage de repas, aide aux déplacements ou encore intervention à domicile peuvent être mis en place pour faciliter la vie quotidienne du bénéficiaire. Pour cela, la caisse de retraite étudie les ressources ainsi que le niveau d’autonomie et de fragilité. Dans le cas où la personne âgée perçoit une retraite de plusieurs régimes, il convient de faire une demande auprès du régime pour lequel elle a cotisé le plus grand nombre de trimestres.

L’aide-ménagère par la mairie ou le CCAS

L’aide-ménagère est une prestation d’ordre social qui contribue fortement au maintien à domicile. L’intervention dépasse le cadre strictement matériel car elle apporte un confort à la fois sociale et moral. Pour bénéficier de l’aide-ménagère, la personne âgée doit s’adresser à la mairie ou au Centre Communal d’Action Sociale de son lieu de résidence. Une personne âgée de plus de 65 ans (ou 60 ans si elle est reconnue inapte au travail) peut être éligible sous conditions de ressources mensuelles inférieures à 903,20 € pour une personne seule et 1 402,22 € pour un couple.

Le maintien à domicile pour une personne en perte d’autonomie

Une intervention chirurgicale ou tout simplement le processus de vieillesse sont des moments de vie très invalidants. La personne âgée en perte d’autonomie ou handicapée n’est plus capable de préparer ses repas, de faire sa toilette et de s’habiller. Pour ces actes essentiels de la vie quotidienne, elle a besoin d’une assistance adaptée à son degré de dépendance.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Dans le cadre du maintien à domicile, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie repose sur l’élaboration d’un plan d’aide. L’objectif est de prendre en compte la situation de la personne âgée de manière à répondre à ses besoins. Le montant de l’APA varie selon le degré de dépendance défini par les Groupes Iso-Ressources (GIR 1 à 4 uniquement). Si le maintien à domicile ouvre un droit à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, c’est également le cas pour l’accueil familial, les résidences seniors et les petits établissements spécialisés (moins de 25 résidents).

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La Prestation de Compensation du Handicap est une allocation personnalisée selon les besoins de la personne handicapée. Elle permet de mettre en place un aménagement matériel et humain adapté aux difficultés du quotidien. La Prestation de Compensation du Handicap permet de financer cinq types d’aides : une aide au transport, une aide technique, une aide à l’aménagement du logement, une aide humaine, une aide animalière ainsi qu’une aide spécifique ou exceptionnelle. Grâce à la PCH, la personne handicapée peut rémunérer une aide à domicile, une auxiliaire de vie ou encore une aide-ménagère à hauteur de 17,59 € par heure de travail.

Les avantages du réseau CetteFamille

Avec l’accueil familial, le maintien à domicile est la solution d’hébergement préférée par les personnes handicapées ou âgées. Grâce aux différentes aides sociales, il permet aux bénéficiaires de rester chez eux en toute sécurité. Le réseau CetteFamille se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur le maintien à domicile et sur l’accueil familial.

0