fbpx

Salle de bain EHPAD : les aménagements indispensables

Une personne âgée est dans la salle de bain d'un ehpad et se tient à la rampe

L’aménagement de la salle de bain d’une personne âgée ou dépendante est un aménagement indispensable pour prévenir les accidents et renforcer leur sécurité. Alors que 85% des Français déclarent vouloir vieillir à la maison, l’aménagement de la pièce d’eau apparaît comme une priorité pour permettre le maintien à domicile, en colocation seniors  ou en accueil familial. Pour vous aider à y voir clair, l’équipe de CetteFamille répond à vos questions : quels sont les travaux d’adaptation au vieillissement à envisager dans votre salle de bain ? Quelles sont les aides existantes pour vous aider à financer vos travaux ?

Pourquoi aménager la salle de bain est une priorité ? 

46% des accidents domestiques chez les seniors ont lieu dans la salle de bains. Des sols glissants, des espaces restreints et un manque d’appui, en font l’une des pièces les plus dangereuses de la maison pour nos aînés. Une adaptation simple de la pièce d’eau doit permettre de prévenir le risque de chutes qui peuvent s’avérer fatales. D’après le « Plan antichute des personnes âgées » publié par le Gouvernement en 2022, chaque année en France, 2 millions de chutes de personnes âgées sont responsables de 10 000 décès (première cause de mortalité accidentelle). Elles peuvent en outre, en causant plaies, fractures et brûlures réduire le degré d’autonomie des seniors. Aménager le cadre de vie d’une personne âgée ou handicapée à son degré de dépendance apparaît donc essentiel pour préserver son état de santé et son bien-être.

Sécurité des seniors : quelles installations sont requises ? 

Pour favoriser la sécurité des seniors demeurant à domicile, un aménagement de la salle de bains est primordial. Pour cela, il convient de faire un état des lieux de la pièce d’eau (éclairage, sol, surfaces glissantes, zones à faire évoluer comme le lavabo, la douche, les WC…) et d’identifier les besoins de la personne âgée.

Les équipements pouvant être installés sont divers :

    • Douche 
      • Une douche à l’italienne pour gagner en accessibilité et limiter le risque de chutes ;
      • Une barre d’appui ou de maintien pour faciliter l’entrée et la sortie de la douche ainsi que la toilette ; 
      • Un siège de douche pour une toilette plus confortable ;
      • Un tapis antidérapant pour limiter le risque de chutes sur des sols glissants..
    • Baignoire :
      • Une baignoire à porte pour faciliter l’accès au bain et se laver en toute sécurité ;
      • Un marchepied antidérapant pour faciliter l’entrée et la sortie de la baignoire ;
      • Une planche de bain (siège solide s’installant sur la baignoire) pour faciliter l’accès au bain ainsi que la toilette ;
      • Mais aussi une barre d’appui, un siège de bain ou un tapis antidérapant.
  • WC : 
    • Une barre d’appui positionnée près des toilettes pour aider la personne âgée à s’asseoir de manière autonome ;
    • Un rehausseur de toilette pour s’asseoir et se relever des toilettes plus aisément ;
    • Un cadre de toilettes (structure d’appui sous la forme d’accoudoirs) pour s’asseoir et se relever sans difficultés. 
  • Autres accessoires ou produits
    • Un siège enveloppant ou tabouret pour pouvoir s’asseoir et réaliser sa routine d’hygiène quotidienne (se brosser les dents, se laver le visage, se coiffer…) ;
    • Un lavabo bas, sans meuble de rangement, disposant d’un espace devant lequel on peut s’asseoir pour effectuer sa toilette ; 
    • Un lavabo à hauteur réglable pour éviter aux personnes âgées de se faire mal au dos en se courbant au-dessus du lavabo pendant la toilette ; 
    • Un mitigeur ou robinet de lavabo avec une longue poignée pour permettre une préhension simple.

Quelles sont les aides de financement existantes ? 

L’aménagement d’une salle de bain pour une personne âgée peut s’avérer onéreux. Toutefois, des aides financières sont envisageables sous certaines conditions

  • Le crédit d’impôt au taux de 25% : il concerne les travaux visant à améliorer l’accessibilité du logement. Son plafond est fixé à 5000€ pour une personne seule et 10 000€ pour un couple.
  • La TVA au taux réduit de 10% : réservée aux travaux d’amélioration, de transformation ou d’aménagement dans un logement d’habitation achevé depuis plus de deux ans. Les travaux doivent être facturés par un professionnel.
  • L’aide « habiter facile » de l’ANAH : l’Agence nationale de l’habitat finance les travaux d’adaptation au handicap ou au vieillissement. L’aide « habiter facile » peut couvrir jusqu’à 50% du montant total des travaux hors taxes avec un plafond d’aide fixé à 10 000€. Deux conditions doivent être réunies pour en bénéficier : ne pas dépasser un certain niveau de ressources et vivre dans un logement construit il y a plus de 15 ans.
  • Les aides des collectivités territoriales : 
    • L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie. Le montant de l’aide attribuée dépend du niveau de revenus de la personne concernée. L’APA peut servir à financer des travaux d’aménagement du domicile. 
    • La Prestation de compensation du handicap (PCH) : aide financière permettant de financer certaines dépenses liées au handicap comme par exemple l’aménagement du logement, et plus spécifiquement, de la salle de bain. Cette aide est attribuée sous condition de perte d’autonomie, d’âge et de résidence. 
  • Les aides des caisses de retraite : il est possible de bénéficier d’aides de l’Assurance retraite ainsi que des caisses de retraite complémentaire. L’aide accordée dépendra de vos besoins, de vos ressources et de votre niveau d’autonomie.

Les avantages du réseau Cette Famille

Vous ou votre proche êtes en situation de perte d’autonomie ? Vous souhaitez trouver une solution d’hébergement adaptée à vos nouveaux besoins  ? L’équipe de CetteFamille a la solution. Elle vous explique tout sur l’accueil familial et la colocation senior et vous accompagne dans vos démarches.
Contactez-nous

Sources externes : 

Vous souhaitez aller plus loin ?