fbpx
Le Groupe Iso Ressource (GIR) 1

Les groupes iso ressources (GIR) permettent de classer les personnes en fonction de leur degré de dépendance. Il existe six GIR. Aujourd’hui, on estime que 4 millions de seniors seront en perte d’autonomie en 2050. Le vieillissement s’accompagne souvent d’une perte d’autonomie. 

Comment évaluer le degré de dépendance ?

En France, la perte d’autonomie est évaluée par une équipe pluridisciplinaire médico-sociale, sur la base d’une classification nommée AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressource). Il comporte 6 niveaux, du plus autonome (GIR 6) au plus dépendant (GIR 1). Le GIR 1 est son degré le plus élevé. Le classement dans un GIR est déterminé grâce aux éléments recueillis par une équipe médico-social à l’aide de la grille AGGIR.

Sur une base d’observations et d’une série de questions, une équipe médico-sociale détermine à quel groupe GIR le senior appartient. L’observateur évalue 10 critères qui détermine le GIR.

Avec l’âge, le handicap ou la maladie, la capacité d’une personne à s’occuper d’elle-même et à subvenir seule à ses besoins les plus élémentaires peut être entamée par la dégradation de ses fonctions physiques et cognitives.

A quoi correspond le GIR 1 ?

Le GIR 1 concerne les personnes dont les fonctions mentales sont gravement altérées et dépendent de la présence continue d’un intervenant. La personne est confinée dans un lit ou un fauteuil.

La personne est dans l’incapacité totale de réaliser les actes de la vie courante de façon autonome : la toilette, le repas, l’habillage doivent être intégralement assurés par un aidant ou un professionnel.

La personne âgée a perdu ses repères logiques, spatiaux et temporels. Elle n’est plus capable de communiquer, verbalement ou non. Ses paroles et ses gestes éventuels ont perdu toute cohérence.

Le patient a besoin de la présence d’une ou de plusieurs aides, proches ou professionnelles, en continu pour subvenir à ses besoins élémentaires.

A quoi le statut de GIR 1 donne droit ?

Les frais relatifs à la dépendance du GIR 1 peuvent être pris en charge par l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA) qui prendra en compte l’ensemble des aspects de la situation du senior.

Son attribution est personnalisée. Les besoins de compensation doivent être inscrits dans un plan personnalisé défini par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), sur la base du projet de vie exprimé par la personne.

Depuis le 1er avril 2016, le montant de la participation des bénéficiaires est modifié. Il est calculé en fonction des ressources du bénéficiaire et du montant du plan d’aide. Les plafonds des GIR ont été réévalués à la hausse, avec une condition d’effectivité de la totalité du plan d’aide.

Pour un GIR 1, son montant maximum peut être de 1 737,14 €.

Les avantages du réseau CetteFamille

Vous êtes une personne âgée appartenant au GIR 1 ? Vous vivez dans votre domicile ou vous résidez dans un établissement spécialisé ? L’équipe de CetteFamille est en mesure de répondre à toutes vos questions concernant le GIR 1 et l’obtention de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Contactez-nous