fbpx
Handicap

Tout savoir sur la Maison d’accueil spécialisée (MAS)

12 août 2021 No Comments

La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) est une structure d’hébergement permanent et de soins destinée aux adultes en situation de handicap et dont le degré de dépendance ne leur permet pas la mise en place du maintien à domicile. Dans cet article, l’équipe de CetteFamille vous présente les caractéristiques de la Maison d’Accueil Spécialisée et vous les étapes à suivre pour bénéficier de cette solution d’hébergement.

Qu’est-ce qu’une Maison d’Accueil Spécialisée ?

Avec le décret d’application de la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées de 1975, les Maisons d’Accueil Spécialisée ont été créées dans le but de répondre aux besoins matériels, médicaux et sociaux des personnes âgées en situation de handicap grave.

Une solution d’hébergement

Chaque Maison d’Accueil Spécialisée comprend entre 8 et 10 chambres individuelles et adaptées à l’accueil d’une personne polyhandicapée. Dans une Maison d’Accueil Spécialisée, la journée type d’un résident est rythmée par des activités quotidiennes comme le jardinage, la musique ou encore la relaxation. Le personnel soignant veille à ce que les résidents aient une vie sociale et culturelle. Une Maison d’Accueil Spécialisée est un véritable lieu de vie et d’échange où chaque résident bénéficie d’un accompagnement personnalisé.

Une structure de premiers soins

Au-delà de l’hébergement, les MAS sont aussi des structures où des soins médicaux réguliers sont délivrés aux résidents. Il s’agit essentiellement d’une surveillance médicale régulière, du suivi des traitements médicaux, de la rééducation thérapeutique, de soins de maternage et de nursing selon le besoin de chaque résident. Le médecin est présent en cas d’urgence uniquement. Pour tout autre soin intensif, le résident est accompagné dans le service hospitalier concerné ou dans un établissement psychiatrique.

Quelles sont les missions de la MAS ?

Une Maison d’Accueil Spécialisée a pour vocation de :

– Répondre et anticiper les besoins des personnes handicapées en proposant un accompagnement adapté ;

– Maintenir l’état de santé des résidents ;

– Proposer des activités d’éveil et d’épanouissement ;

– Développer et maintenir l’autonomie physique et intellectuelle des résidents ;

– Encourager la formation d’un tissu social avec la mise en place d’actions culturelles et civiques ;

– Entretenir le contact avec l’entourage familial en autorisant des visites et/ou des séjours au domicile familial ;

– Compenser l’absence d’un entourage familial.

À qui s’adresse la Maison d’Accueil Spécialisée ?

En France, 62 % des places en MAS sont destinées aux adultes souffrant de polyhandicap et 21 % sont réservés aux personnes atteintes d’une déficience intellectuelle et/ou physique. Les Maisons d’Accueil Spécialisées ne concernent donc que les personnes adultes atteintes d’un handicap intellectuel, moteur ou somatique grave. Elles sont dans l’incapacité de réaliser les gestes de la vie quotidienne sans l’aide d’une tierce personne. Leur état de santé nécessite une surveillance médicale quotidienne et des soins médicaux réguliers. Pour rappel, le degré de dépendance d’une personne handicapée, aussi appelé GIR (Groupe Iso-Ressource), doit être évalué par un professionnel de la santé à l’aide de la grille AGGIR. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur notre article dédié aux différents GIR et à la grille AGGIR.

Combien coûte l’hébergement en MAS ?

L’hébergement dans une Maison d’Accueil Spécialisée est financé par l’Assurance Maladie. Selon les structures d’hébergement, une participation financière d’environ 20 € par jour est demandée aux résidents. Cette somme peut être intégralement prise en charge par la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) de la personne handicapée.

Quelles différences avec le foyer d’accueil médicalisé (FAM) ?

Par définition, la Maison d’Accueil Spécialisée et le Foyer d’Accueil Médicalisé offrent tous deux une solution d’hébergement et de soins aux personnes adultes handicapées et dépendantes. Ces deux structures sont sensiblement similaires, pourtant chacune présente ses propres particularités. Les FAM ont une plus faible capacité d’accueil que les MAS. La typologie des résidents diffère également : dans les Foyers d’Accueil Médicalisé, les usagers sont plus autonomes sur le plan physique et intellectuel. Les FAM ne sont donc pas adaptés aux personnes nécessitant une grande attention et une surveillance médicale accrue.

Comment intégrer une MAS ?

Pour être admis dans une MAS, la personne en situation de handicap ou son représentant légal doit effectuer une démarche administrative simple. L’équipe de CetteFamille vous explique comment intégrer une Maison d’Accueil Spécialisée en 4 étapes.

1. Faire une demande d’admission

La première étape consiste à formuler une demande d’admission auprès de la Maison Départementale des Personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence. La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) étudie le dossier et prend une décision.

2. Attendre la réponse de la CDAPH

Quatre mois après le dépôt de la demande d’admission, la CDAPH donne sa réponse concernant l’orientation de la personne handicapée en Maison d’Accueil Spécialisée. Passé ce délai et en l’absence de réponse, il faut considérer la demande comme rejetée. La décision de la CDAPH est valable sur l’ensemble du territoire français et sur une période déterminée notifiée sur le courrier.

3. Formuler une demande d’hébergement auprès d’une MAS

Une fois la réponse positive délivrée par la CDAPH, la personne handicapée ou son représentant légal peut formuler une demande d’hébergement auprès d’une Maison d’Accueil Spécialisée. La liste de ces structures d’hébergement et de soins est disponible auprès de la mairie du lieu de résidence.

4. Convenir des modalités d’accueil

Les modalités d’accueil résultent d’un accord entre la personne handicapée ou son représentant légal et la direction de la Maison d’Accueil Spécialisée. Le résident peut intégrer la MAS sous trois modalités différentes :

– L’accueil permanent : la personne handicapée emménage dans une des chambres individuelles de la MAS ;

– L’accueil de jour : l’entourage familial de la personne handicapée voit sa charge quotidienne allégée en journée ;

– L’accueil temporaire : l’entourage familial de la personne handicapée peut ainsi prendre des congés en toute sérénité.

Les avantages du réseau CetteFamille

Vous êtes le représentant légal, l’aidant familial ou le parent d’une personne en situation de handicap ? L’accueil familial peut être une solution d’hébergement adaptée à la situation de votre proche. Pour plus de renseignements sur les modalités d’admission, nous vous invitons à prendre contact avec l’équipe de CetteFamille.

Contactez-nous