GIR

28 septembre 2018 No Comments

Le Groupe Iso Ressources (GIR) est un indice de dépendance des personnes âgées, calculé à partir de la grille AGGIR. Il est utilisé principalement dans le calcul de l’APA, une aide financière spécifiquement destinée à maintenir l’autonomie des seniors.

Pour faire face à une perte d’autonomie, l’APA est indexée sur le niveau de dépendance des personnes, et permet bien souvent de financer le logement en maison de retraite ou en accueil familial.

La grille AGGIR

La grille Autonomie Gérontologie Iso Ressources (AGGIR) est la table de référence qui permet de déterminer officiellement le niveau d’autonomie d’une personne en vue de lui autoriser un certain montant d’APA.

Elle prend en compte plusieurs éléments comme la capacité à accomplir les différents gestes de la vie quotidienne comme les activités corporelles : la toilette, l’habillement, les déplacements, la préparation des repas, mais aussi l’aptitude à converser normalement et à se repérer dans l’espace et le temps. La grille AGGIR est basée sur 17 critères répartis entre deux catégories :

  • La perte d’autonomie physique et psychique,
  • La perte d’autonomie domestique et sociale.

Voir les critères en détail.

Comment est calculé le GIR ?

Notre outil de calcul du GIR permet de simuler votre niveau en répondant à 8 questions.

Toutefois, cet indicateur doit être déterminé officiellement par une visite à domicile par une équipe médico-sociale du département. Le médecin de famille et les proches (aidant ou non) peuvent assister à la visite si la personne âgée le souhaite. L’objectif de la visite est d’évaluer le niveau de dépendance / autonomie du bénéficiaire de l’APA et d’estimer ses besoins en vue d’y apporter une réponse adaptée.

Cette visite est une bonne occasion de se renseigner sur les dispositifs d’aide aux aidants, d’aide à domicile ou de répit disponibles dans le département.

GIR-APA

Les Groupes Iso-Ressources

Le niveau d’autonomie est déterminé suite à la visite de l’équipe médico-sociale. Les différents niveaux sont les suivants, répartis selon le degré d’autonomie de la personne. Plus le niveau de l’indicateur est haut et plus la personne est considérée comme autonome.

La grille AGGIR détermine 6 groupes « iso-ressources » qui correspondent à un degré plus ou moins élevé de dépendance. Ce degré est déterminé selon le type d’assistance nécessitée par les personnes âgées concernées. Le classement dans un groupe iso-ressource est déterminé selon dix critères « discriminants » dans le niveau d’autonomie : cohérence, orientation, toilette habillage, alimentation, élimination, transferts, déplacements à l’intérieur du logement ou de l’institution, déplacements à l’extérieur, communication à distance, etc.

GIR 6 et 5 : bonne autonomie

Les personnes parfaitement autonomes dans les activités discriminantes de la vie quotidienne sont regroupées en GIR 6 et en GIR 5 pour les personnes âgées capables de se déplacer à l’intérieur du logement et d’assurer sans aide les gestes quotidiens. Elles ne nécessitent qu’une aide ponctuelle pour les repas, le ménage etc.

 GIR 4 et 3 : autonomie limitée

Les deux groupes suivants concernent les personnes qui conservent une certaine capacité à se déplacer et à interagir, une certaine autonomie générale, tant physique que mentale, mais qui nécessitent une aide extérieure plusieurs fois par jour ou pour les gestes quotidiens que sont la toilette, le repas ou l’habillement par exemple.

En GIR 3 se trouvent les personnes mentalement autonomes mais nécessitant une aide locomotrice plusieurs fois par jour, pour assurer l’hygiène, notamment de l’élimination anale et urinaire.

Gir 2 et 1 : dépendance totale

Les personnes classées en GIR 2 conservent une partie de leurs fonctions intellectuelles malgré une diminution physique qui les confine généralement au fauteuil ou au lit. Ou au contraire, ce niveau peut concerner des personnes physiquement aptes malgré une forte diminution mentale. Quoiqu’il en soit, leur état de santé demande une constante attention pour la plupart des actes de la vie courante.

Le GIR 1 est celui des personnes les plus dépendantes, souvent confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions motrices, sociales et/ou intellectuelles sont gravement altérées et qui demandent d’être constamment accompagnées.

Ces groupes sont ceux des personnes âgées dont l’autonomie est malheureusement totalement altérée.