Coronavirus et accueil familial

Déconfinement phase 2 et accueil familial

8 juin 2020 No Comments
Déconfinement phase 2

Un mois après la première phase du déconfinement, le ministère des Solidarités et de la Santé a délivré ses recommandations pour l’accueil familial de personnes âgées et d’adultes handicapés.
Les département peuvent adapter ces recommandation «  en fonction de leurs spécificités territoriales ».

Recommandations déconfinement DGCS - Accueil familial

Recommandations de la DGCS sur l’accueil familial pour la phase 2 du déconfinement

En premier lieu, les recommandations de la DGCS portent sur la conduite à tenir lorsqu’un membre du foyer présente des symptômes de coronavirus, la reprise des accueils, les visites, le remplacement de l’accueillant familial en arrêt de travail, l’accès aux masques

En outre, les départements ont la responsabilité de la remise en place des les accueils temporaires, à temps partiel ou séquentiels selon les règles sanitaires du déconfinement.

Nouveaux résidents en accueil familial

Tout d’abord, le département est responsable de la bonne mise en place et de la sécurité sanitaire des nouveaux accueils chez les accueillants familiaux. 3 points principaux sont pris en compte :

  1. La situation sanitaire sur le département (zone orange, zone verte) ;
  2. Les caractéristiques de l’accueil envisagé :
    De fait, l’accueil de jour est plus facile à remettre en place, car la personne reste en permanence au domicile (sauf sortie occasionnelle). En outre, les départements et les accueillants familiaux doivent être plus vigilants sur les accueils temporaires, à temps partiel ou séquentiels pour réduire les contacts extérieurs et éviter les contamination ;
  3. Les stratégies générales de déconfinement définies pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. Pour rappel, le handicap, à l’inverse de l’âge, n’est pas un critère de vulnérabilité face au virus.

Les conséquences sur le contrat de gré à gré si un des résidents contracte le COVID-19 en accueil familial

Hospitalisation d’une personne accueillie

Les dispositions du contrat relatives aux modalités spécifiques de règlement en cas d’hospitalisation de la personne accueillie sont applicables. L’article 6-7 du contrat d’accueil les définissent.

Que faire en cas d’arrêt de travail de l’accueillant familial ?

Premièrement, il appartient à l’accueillant familial de garantir la continuité de l’accueil en organisant son remplacement. En second temps, en cas de non disponibilité de la personne remplaçante et si aucune solution alternative ne peut être proposée aux personnes accueillies, l’accueillant familial en informe dans les plus brefs délais le conseil départemental afin de rechercher un autre mode d’accompagnement.

Les visites et les masques

Les règles liées aux visites et au port du masques sont toujours similaires à celles édictées lors de la première phase de déconfinement.

Pour plus d’informations sur le port du masque grand public : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public

0