fbpx
Hébergement collectif

La colocation intergénérationnelle

2 mars 2021 No Comments
Senior et jeune

Face à la crise sanitaire et économique, de plus en plus de personnes sont confrontées à des difficultés pour se loger. Cette situation affecte particulièrement les étudiants à la recherche d’un logement à moindre coût. La colocation intergénérationnelle est un compromis idéal : le jeune peut facilement poursuivre ses études tout en aidant une personne âgée dans la vie de tous les jours.

Le principe de la colocation intergénérationnelle

La colocation intergénérationnelle repose sur un principe d’entraide entre un jeune adulte et un senior. Cette solution d’hébergement répond à deux problématiques sociétales importantes : la difficulté de se loger pour l’étudiant et l’isolement social pour la personne âgée.

À qui s’adresse la cohabitation intergénérationnelle ?

Le dispositif de la cohabitation intergénérationnelle s’adresse à deux générations : d’un côté, les étudiants ou les jeunes actifs de moins de 30 ans ; de l’autre, les locataires ou les propriétaires âgés de plus de 60 ans. Si la personne âgée est locataire de son logement alors elle devra obtenir l’autorisation du bailleur pour pouvoir fonder une colocation intergénérationnelle. La colocation entre un senior et un étudiant est le schéma classique de la cohabitation intergénérationnelle. Aujourd’hui, ce dispositif séduit de plus en plus de personnes actives et âgées de plus de 30 ans.

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire

La colocation intergénérationnelle est encadrée par la loi Élan de novembre 2018 qui recommande la signature d’un contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire. Ce document permet de donner un cadre juridique à cette solution d’hébergement. Bien que le modèle type de ce contrat n’existe pas, la personne âgée peut le rédiger en s’appuyant sur les conditions classiques d’une location ou d’une sous-location comme le préavis du bail ou encore le montant du loyer.

Les trois types de logements intergénérationnels

D’un point de vue légal, le loyer d’un logement intergénérationnel présente une grande flexibilité. La personne âgée et l’étudiant fixent ensemble le montant qui doit toutefois rester modeste. Les règles de la colocation intergénérationnelle sont juridiquement définies mais les deux parties peuvent choisir parmi ces trois types de logements intergénérationnels :

La mise à disposition gracieuse d’une partie du logement intergénérationnel contre services rendus : l’étudiant ne paie pas de loyer. En contrepartie, il doit s’engager à être présent le soir pour tenir compagnie à la personne âgée. Il doit également accompagner le senior dans l’accomplissement de certaines tâches ménagères comme la préparation des repas ou encore l’entretien du domicile.

La mise à disposition d’une partie du logement intergénérationnel contre participation financière et services rendus : l’étudiant paie un loyer modéré et il peut pleinement profiter de son temps libre. En revanche, il doit s’engager à rendre service à la personne âgée pour la réalisation quotidienne des tâches ménagères.

La sous-location d’une partie du logement intergénérationnel : l’étudiant est totalement libre et indépendant. Il paie son loyer et prend part à la vie de la maison comme dans une colocation classique. Cette situation se présente dans le cas où la personne âgée est parfaitement autonome et ne nécessite pas d’aide quotidienne.

Il est important de rappeler que les services rendus par l’étudiant ne se substituent pas aux prestations d’une aide à domicile ou d’un accompagnement médical.

 

La cohabitation entre générations avec Colette Club

Notre partenaire Colette club, aide les étudiants et jeunes actifs à se loger en cohabitant avec des hôtes qui ont une chambre à louer. Sa mission : aider les étudiants qui consacrent près de 70% de leurs ressources pour se loger et briser l’isolement des seniors. Un système 100% gagnant. Les seniors comblent une chambre vide, tout en complétant leurs revenus et les étudiants se logent à moindre coup.
Une solution gagnante qui resserre le lien social entre générations.

Les avantages de la colocation intergénérationnelle

La colocation intergénérationnelle présente de nombreux avantages pour la personne âgée et pour l’étudiant. Au-delà de ce qui figure sur le papier, la colocation intergénérationnelle est avant tout la rencontre de deux générations pour vivre une expérience humaine inédite.

Un accompagnement quotidien pour le senior

En général, les personnes âgées autonomes choisissent le maintien à domicile qui leur permet de rester chez elles. Mais cette solution d’hébergement est souvent accompagnée d’une solitude quotidienne. Grâce à la colocation intergénérationnelle, le senior rompt totalement avec l’isolement en partageant son quotidien avec un étudiant. Selon les modalités du contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire, le jeune apporte son soutien dans l’accomplissement des tâches ménagères et la personne âgée perçoit un complément de revenus grâce au loyer de l’étudiant.

Un environnement confortable pour l’étudiant

Dans certaines villes universitaires, le marché de l’immobilier a littéralement explosé. Une grande partie d’étudiants n’a pas les ressources nécessaires pour payer le loyer d’un studio. La colocation intergénérationnelle se présente donc comme une solution d’hébergement à loyer modéré voire gratuit. L’étudiant dispose d’une chambre privée avec un accès libre aux parties communes de l’habitation. Cet environnement calme et économique lui permet de s’adonner pleinement à ses études. L’atmosphère conviviale de la colocation est très appréciée par les jeunes qui viennent de quitter le cocon familial.

L’ouverture aux aides financières

La signature d’un contrat de cohabitation intergénérationnelle ouvre le droit à certaines aides financières comme les Aides Personnalisées au Logement (APL) pour le senior et pour l’étudiant. Dans le cas où la personne âgée percevait déjà des APL avant l’arrivée du colocataire, alors le loyer de l’étudiant ne sera pas pris en compte dans le calcul des revenus. De cette manière, le senior dispose d’un véritable complément de revenus qui améliorera sa qualité de vie.

Comment trouver un colocataire

En France, il existe des associations qui permettent de mettre en relation les personnes âgées et les étudiants. Les candidats à la colocation intergénérationnelle doivent se renseigner auprès de la structure la plus proche de chez eux. En général, cette démarche demande plusieurs étapes :

Identifier les besoins : l’équipe locale reçoit les étudiants pour un entretien d’usage et visite le logement proposé par la personne âgée. L’objectif est alors d’identifier les besoins de chacun afin de créer une cohabitation sur-mesure.

Créer le binôme : les structures mettent en place des rendez-vous avec l’étudiant et le senior. Ces temps d’échange sont importants car ils contribuent considérablement à la réussite du projet de colocation intergénérationnelle.

Accompagner la cohabitation : une fois que le binôme est constitué, l’association transmet l’ensemble des documents juridiques concernant le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire.

L’avantage du réseau CetteFamille

Vous êtes un senior ou un étudiant et la colocation intergénérationnelle vous intéresse ? L’équipe de CetteFamille répond à toutes vos questions concernant cette solution d’hébergement. Nous sommes également en mesure de vous accompagner dans la rédaction et le contenu de votre contrat de cohabitation intergénérationnelle.

Contactez-nous

0