Accueillants familiauxAidants familiaux

L’avis d’un gériatre sur l’accueil familial

3 février 2020 No Comments
maltraitance bientraitance
Florence VILLARD

Florence Villard

Médecin gériatre

Dès le début de sa carrière (1990), alors que la Gériatrie n’existait pas encore en tant que spécialité, elle a vu l’importance de développer un accompagnement spécifique pour les personnes âgées.

Elle consacre sa thèse à ce sujet et obtient une capacité en gériatrie.

Elle a depuis contribué à l’évolution et la structuration de la Filière gériatrique, notamment en mettant en place le principe du « parcours accompagné » dans sa pratique hospitalière quotidienne (anticipation des demandes de convalescence en SSR, Organisation et coordination des retours à domicile via les partenariats avec les services de soins à domicile ou le suivi par un réseau gérontologique). Elle a permis l’ouverture d’une consultation mémoire et de gériatrie, a structuré une Equipe Mobile Gériatrique intra-hospitalière, et enfin a participé activement à l’ouverture de lits dédiés spécifiquement aux personnes âgées.

Elle est le médecin coordinateur du réseau ville-hôpital « REGAL » (Réseau Gérontologique à Levallois) permettant une ouverture de l’hôpital sur la ville et où sont évoqués les situation complexes de maintien à domicile.

Les consultations gériatriques font l’objet au-delà des évaluations cliniques, d’un accompagnement sanitaire, social, ainsi que de prévention dans un objectif du « bien vieillir ».

Enfin, elle participe aux réunions du « GRES » Groupe de Réflexion Éthique en Santé de l’hôpital Franco-Britannique depuis sa création.

Au-delà de sa pratique hospitalière, elle a en parallèle contribué à l’ouverture d’un Accueil de jour et a été médecin coordinateur de plusieurs EHPAD dont un dès son ouverture. Elle a été médecin certificateur dans le cadre des évaluations externes des EHPAD et foyers logements (aujourd’hui résidences autonomie). Récemment, elle a contribué également à la réalisation des « coupes PATHOS » (évaluation de la lourdeur des pathologies des résidents pour redéfinir les besoins en termes de personnels soignants) pour différents EHPAD.

Enfin, Florence Villard accompagne CetteFamille dans la mise en place de sa démarche qualité à travers la conception et l’adaptation des outils de la loi 2002-2 à l’accueil familial. Elle apporte au Comité éthique CetteFamille son expérience riche, sa pratique au sein de différentes équipes, son approche soignante et son engagement depuis de nombreuses années.

Selon le docteur Florence Villard, médecin gériatre à Levallois (92) et membre du Comité Ethique et Scientifique CetteFamille, le principal bienfait de l’accueil familial est de rompre l’isolement des personnes âgées qui vivent seules, parfois éloignées de leur famille. Pour des raisons de perte d’autonomie physique ou psychique, elles rencontrent de plus en plus de difficultés à vivre seules, même avec les différentes aides qui peuvent être mises en place.

Les patients ne sont pas tous prêts à aller vivre dans un hébergement collectif de type Résidence Autonomie ou Ehpad, précise le Dr Villard. L’accueil familial permet de répondre à une demande de la personne âgée qui est consciente de sa perte d’autonomie, qui souffre d’isolement et qui souhaite garder une vie sociale qui corresponde à ses choix. Elle ne souhaite pas s’imposer le rythme d’une vie en collectivité.

La dimension sécurisante et rassurante de la vie en famille d’accueil est importante. S’il existe une perte d’autonomie, la personne âgée a des risques de complications dans le temps. Le fait d’être secondée à tout moment lui permet d’être plus sereine.

Lorsque l’accueil familial est situé proche de l’ancien lieu de vie de la personne âgée, cela lui permet de garder un lien social et environnemental local évitant une rupture avec sa vie antérieure. Un des objectifs est de maintenir voire de développer les activités sociales, d’être aidée et/ou stimulée pour les actes de la vie quotidienne permettant ainsi de garder une autonomie physique et psychique qui réponde au projet de vie de la personne accueillie.

Florence VillardMédecin gériatre

Le Dr Florence Villard  recommande l’accueil familial pour les personnes âgées qui présentent une perte d’autonomie et qui ont des difficultés à rester seules chez elles. Cela permet d’éviter l’isolement et d’envisager une autre solution que l’hébergement collectif.

Le Dr Villard évoque toujours avec ses patients l’importance de poursuivre leurs activités sociales, en continuité avec leur vie antérieure. Le fait que le professionnel accueillant est là pour les aider de façon personnalisée et individuelle, notamment pour les actes de la vie quotidienne est un gage de sécurité. Enfin, le fait de vivre dans un cadre familial plus que dans un cadre de  collectivité est un vrai bénéficie pour affermir des liens sociaux.

0