Qu’est-ce que ce comité ?

CetteFamille a choisi de mettre en place un comité de réflexion scientifique et éthique regroupant des professionnels des secteurs du médico-social et des sciences humaines (philosophes, psychologues, médecins gériatres, sociologues, directeurs de SAAD), des représentants d’associations d’usagers et d’aidants, et des accueillants afin d’avoir une approche pluridisciplinaire ancré dans la réalité du terrain et des enjeux du quotidien.

Ce comité de réflexion éthique a pour vocation d’initier et de développer l’éthique au sein de CetteFamille et plus largement au sein de l’accueil familial, afin de sortir ce dispositif de son carcan artisanal en montrant sa richesse, en valorisant sa professionnalisation, en favorisant le partage des bonnes pratiques et la nécessité de mettre en place une démarche qualité.

Les rencontres du comité de réflexion éthique donnent lieu à : (i) des publications accessibles à tous sur le site internet de CetteFamille, (ii) de la formation interne pour que chaque salarié de CetteFamille soit partie prenante de la démarche et (iii) du contenu pédagogique transmis lors des formations des accueillants familiaux assurées par CetteFamille partout en France en partenariat avec les Conseils départementaux.

Afin de professionnaliser cette démarche éthique, CetteFamille s’appuie sur l’expérience de ses membres et sur l’accompagnement méthodologique précieux de l’Espace éthique – AP-HP.

comité éthique

Les membres du comité

Melissa Petit

Mélissa Petit

Docteure en sociologie

Mélissa Petit est docteure en sociologie et spécialiste des seniors et des enjeux du vieillissement. Elle a fondé en 2015 son bureau d’étude et de conseil Mixing Générations pour adapter et accompagner le monde économique dans leurs approches des nouveaux enjeux liés à la longévité.
Engagée dans la promotion d’une société pour tous les âges, valorisant les ainés et les liens entre les générations, elle a notamment travaillé sur le sujet du passage à la retraite et les représentations qui y sont liées. Elle intervient partout en France lors de conférences dédiées aux seniors et aux questionnements spécifiques qui les animent, lui permettant ainsi de réfléchir sur ces sujets sans jamais se déconnecter de la réalité.
Elle apporte au comité de réflexion éthique la méthode et la rigueur propres à l’approche sociologique ainsi que sa connaissance des spécificités et des acteurs de ce secteur, parfois considéré comme atomisé et illisible, afin d’en tirer le meilleur.

Bibliographie :
• « Les retraités, cette richesse pour la France », Harmattan, 2016
• « La vie à la retraite mode d’emploi », Boom Génération, 2015
• « Contrat de génération : Changement de regard sur les âges en entreprise ? » Revue du Cleirppa, 2013

Mélissa Petit
Docteure en sociologie

Zoé Labarre 2

Zoé Labarre

Gérontopsychologue

Zoé Labarre s’est spécialisée dès le début de sa carrière en faisant un master de gérontopsychologie.
Gérontopsychologue en EHPAD depuis, elle a eu de nombreuses expériences également en termes de formation des personnels en EHPAD (deuil, approche Montessori), de préparation à la coupe PATHOS (pour évaluer les niveaux de soins requis et donc questionner les pratiques soignantes), de mise en place d’un PASA (Pôle d’Activités et de Soins Adaptés) ou encore de responsabilité d’unités adaptées (PASA et UP).
Au-delà de sa pratique clinique en structure, elle a à cœur de voir se développer un éventail de solutions pour répondre au mieux aux besoins d’accompagnement des personnes âgées. C’est dans cette logique qu’elle participe au comité de réflexion éthique de CetteFamille pour échanger sur les pratiques et affiner sa connaissance de l’accueil familial. En sa qualité de formatrice auprès des accueillants familiaux, elle pourra ensuite diffuser cette réflexion sur le terrain et former les accueillants au raisonnement éthique.

Bibliographie :
• « Validation d’un test d’évaluation globale des fonctions cognitives adapté aux personnes âgées illettrées »
• « Le burnout du soignant en gériatrie, apport de la Validation de Feil pour prévenir l’épuisement »

Zoé Labarre
Gérontopsychologue

Agnès Vallienne

Accueillante familiale

Agnès Vallienne est accueillante familiale depuis six ans.

Très tôt, elle a décidé de s’engager dans les métiers du soin. Après un BEP sanitaire et une expérience en tant que garde malade, elle a passé son diplôme d’aide-soignante.

Pendant sept ans ensuite, elle a travaillé dans un service de chirurgie dans une clinique du Mans. Puis au bout de ces sept années, elle a eu envie de travailler auprès d’un autre public.

De son stage pendant ses études, elle gardait un excellent souvenir des services de soin à domicile, et c’est ainsi que pendant treize ans ensuite, elle a travaillé à domicile pour le CCAS de la ville du Mans.

Curieuse d’expériences, et avec l’envie de découvrir d’autres services, elle a ensuite travaillé sur un poste de nuit pendant huit ans à l’EHPAD de l’hôpital du Mans.

Après vingt-cinq ans passés à accompagner des personnes majoritairement en grande souffrance, elle a souhaité s’enrichir elle-même différemment et accompagner en amont de la grande dépendance.

Et c’est ainsi qu’elle est devenue accueillante familiale.

Elle apporte au comité éthique et scientifique à la fois son expérience de 25 ans sur le terrain en tant qu’aide-soignante et la réalité du métier d’accueillant familial.

Agnès Vallienne
Accueillante familiale

Axelle Métrot

Neuropsychologue

Psychologue-neuropsychologue, Axelle Métrot accompagne depuis plusieurs années des patients âgées souffrant de troubles cognitifs en milieu hospitalier et en structure médico-sociale.

Pour mieux accompagner les patients, elle mène aussi des actions de formation auprès des soignants afin de leur permettre de comprendre les pathologies et de savoir y faire face tout en conservant une juste posture professionnelle.

Par ailleurs formatrice chez CetteFamille, dans le cadre de la formation obligatoire des accueillants familiaux, elle assure les modules de formation sur le positionnement professionnel de l’accueillant familial ou encore l’imbrication des sphères privée et professionnelle.

Sa présence au sein du comité éthique et scientifique apporte l’approche psychologique et permet de distiller l’approche éthique lors des formations ensuite.

Bibliographie :

- « La cognition sociale dans la maladie bipolaire », Mémoire de recherche Master 2 professionnel

- « Protocole PACO : évaluations des témoins, tests cognitifs et échelles de tempérament »

- « La mémoire épisodique musicale dans la démence de type Alzheimer », Mémoire de recherche Master 1

- « Protocole MAPT : observation des séances de stimulation cognitive (fonctions exécutives, mémoire) & ateliers nutrition et exercices physiques »

- « Maladie bipolaire vieillissante et maladie bipolaire à début tardif : aspects cliniques et neuropsychologiques », C. Padovan, P. Estingoy, D. Fabre, S. Bogey, M. Pugens, A. Metrot, T. D’Amato, J-M. Dorey. (Communication affichée, 36ème journée de printemps – SNLF)

Axelle Métrot
Neuropsychologue

Judith Mollard-Palacios 2

Judith Mollard-Palacios

Psychologue clinicienne

Judith Mollard-Palacios est psychologue clinicienne et responsable de projets au sein de l’Association France Alzheimer et maladies apparentées. Elle contribue à développer et évaluer des dispositifs de soutien et d’accompagnement pour les personnes malades et leurs aidants.
Elle a travaillé dans une structure gériatrique de l’AP-HP et au sein du groupe hospitalier St Périne-Chardon Lagache avant d’intégrer l’association France Alzheimer.

Bibliographie :
• « Vivre avec une maladie neuroévolutive », éditions érès, 2019
• « Et si Alzheimer(s) et autisme(s) avaient un lien ? », éditions érès, 2018
• « Les peurs suscitées par la maladie d’Alzheimer », Gérontologie et société, 2016
• « Alzheimer, éthique et société », éditions érès, 2012

Judith Mollard-Palacios
Psychologue clinicienne

France Alzheimer

France Alzheimer

Association nationale

France Alzheimer est la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. L’association vient en aide aux proches aidants des malades d’Alzheimer. Elle est active dans tous les départements et a pour vocation d’informer, de former, d’orienter et d’accompagner la personne malade et son aidant, ainsi que de former les professionnels du secteur aux spécificités de l’accompagnement des malades.
France Alzheimer lutte contre les représentations liées à la maladie qui impactent la prise en charge des malades et de leurs aidants, et conduit parfois même à un déni de leurs droits.
France Alzheimer fait face à de nouveaux enjeux et a pour vocation d’accompagner tous les malades en apportant une réponse chacun. Par exemple, le sujet des malades jeunes (moins de 60 ans) nécessite de nouvelles réponses d’accompagnement car ces malades ne trouvent pas de structures adaptées aujourd’hui.
Au sein du comité éthique, France Alzheimer sera représenté par un bénévole de l’association lui-même aidant, afin que les réflexions restent ancrées dans la réalité et répondent aux attentes des principaux concernés.

France Alzheimer

France Parkinson

France Parkinson

Association nationale

Association de malades et d’aidants, France Parkinson a pour rôle d’informer, de soutenir et de former les malades et leurs proches aidants sur la maladie. L’association soutient également des projets de recherche dédiés à la maladie et sensibilise le grand public pour mieux faire connaître les pathologies. Elle échange régulièrement avec les pouvoirs publics pour défendre les intérêts des personnes malades et de leurs aidants.
L’accompagnement des personnes malades présente de nouveaux enjeux ; à la fois, du fait de la maladie elle-même avec son fonctionnement ON/OFF qui ne permet pas d’anticiper les moments où il y a besoin d’aide, et du fait de l’évolution des structures familiales qui a pour conséquence que la maladie se vit désormais plus souvent seul alors qu’autrefois elle se vivait en couple.
Dans sa mission de soutien aux malades et aux aidants, France Parkinson s’engage pour répertorier et diffuser les modes d’accompagnement les plus adaptés aux spécificités des malades.
Au sein du comité éthique, France Parkinson sera représenté par un bénévole de l’association, lui-même aidant, afin que les réflexions restent ancrées dans la réalité et répondent aux attentes des principaux concernés.

France Parkinson

Comptes-rendus des comités