fbpx
Hébergement collectif

L’habitat inclusif

9 février 2021 No Comments

Défini par la loi Elan (Evolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) du 23 novembre 2018 et précisé par le décret du 24 juin 2019, « l’habitat inclusif est destiné aux personnes handicapées et aux personnes âgées qui font le choix, à titre de résidence principale, d’un mode d’habitat regroupé, entre elles ou avec d’autres personnes ». L’équipe de CetteFamille vous présente les différents types d’habitats inclusifs ainsi que leurs caractéristiques.

Qu’est-ce que l’habitat inclusif ?

L’habitat inclusif présente de nombreux avantages pour les personnes âgées ou en situation de handicap. L’équipe de CetteFamille vous présente les principales caractéristiques de cette solution d’hébergement alternative aux établissements spécialisés.

Une résidence principale

L’habitat inclusif offre une résidence principale à une personne âgée ou en situation de handicap, seule ou en couple. Ce logement est un véritable « chez soi » dans lequel le résident bénéficie d’un espace privatif et d’espaces communs partagés pour sociabiliser avec le voisinage. L’occupant peut être locataire, colocataire ou propriétaire de son habitation.

Un choix de vie

L’habitat inclusif ne relève pas des dispositifs d’orientation sociale ou médico-sociale, autrement dit, il n’y a pas de Groupe Iso-Ressource (GIR) pour les personnes âgées, ni d’orientation de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour les personnes en situation de handicap. Aucun critère n’est requis pour intégrer un habitat collectif. Par conséquent, le futur résident est entièrement responsable de son mode de vie, des prestations et des services dont il a besoin. En définitive, l’habitat inclusif est le choix d’une vie semi-individuelle et semi-collective déterminé par la personne handicapée ou âgée.

Un projet de vie sociale

Les habitats inclusifs sont gérés par des personnes morales, généralement des associations du secteur social ou médico-social, des mutuelles, des collectivités locales, des bailleurs sociaux ou les habitants eux-mêmes. En collaboration avec les résidents, les porteurs de l’habitat inclusif construisent un projet de vie sociale et partagée dans lequel chacun peut solliciter un accompagnement personnalisé ou un service médico-social. L’objectif est ainsi de favoriser le « mieux vivre ensemble » pour limiter l’isolement et de développer la vie collective au sein de l’habitat. De cette manière, les habitants s’insèrent plus facilement dans la vie citoyenne et créent des relations sociales.

Un environnement dynamique

Les habitats inclusifs sont situés en ville et à proximité des services de transports en commun, des commerces et des différents services publics et médico-sociaux. De cette manière, le résident participe à la vie sociale et citoyenne. Comme son nom l’indique, l’habitat inclusif favorise donc l’inclusion sociale. À l’intérieur même de l’habitation, les résidents bénéficient d’activités sportives, ludiques ou encore culturelles. Le choix et la mise en place de ces activités peuvent être réalisés par un animateur salarié qui assure un accompagnement collectif des habitants.

Accessible à tous

L’habitat inclusif est accessible à toutes personnes âgées ou en situation de handicap. Si le futur résident n’est pas éligible à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), il peut tout de même prétendre à l’habitat inclusif. Son entrée dans les lieux dépendra uniquement de ses ressources. Les habitants qui bénéficient de l’APA ou de la PCH peuvent choisir de mettre en commun toute ou partie de leurs allocations pour mutualiser les services tels que la présence d’une auxiliaire de vie au quotidien.

Les différents habitats inclusifs

L’habitat inclusif est une solution d’hébergement alternative aux établissements spécialisés comme les maisons de retraite ou les EHPAD. En tant que tel, il existe plusieurs types d’habitats inclusifs proposés aux personnes âgées ou en situation de handicap.

La résidence service senior

Destinée aux personnes âgées, la résidence service senior est un ensemble de logements privatifs et de services collectifs. Elles sont gérées par des structures privées commerciales ou associatives. La résidence service senior présente l’avantage de proposer des prestations diverses et variées comme la restauration, le ménage, la conciergerie ou encore le gardiennage.

La résidence autonomie

Anciennement appelées logements-foyers, les résidences autonomie désignent un groupe de logements privatifs associés à des services collectifs. Elles ont une vocation sociale et sont gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Les résidences autonomie sont construites dans des quartiers dynamiques comprenant des commerces de proximité et un service de transport en commun.

Le béguinage

Le béguinage est un ensemble de logements du studio au T3 destinés à des personnes autonomes âgées ou handicapées. Chaque résident vit dans son propre logement et profite librement des espaces communs comme la cour intérieure ou le foyer. Ils fonctionnent selon un mode de vie communautaire, basé sur l’échange et le partage. Chaque occupant contribue à la vie en communauté et à l’animation de l’habitat.

L’habitat participatif

L’habitat participatif est avant tout une démarche citoyenne et solidaire. Chaque résident s’investit collectivement dans un projet de logements groupés. Ils sont réunis autour d’une même volonté : rompre avec l’isolement tout en partageant des valeurs sociales et écologiques. En général, l’habitat participatif correspond à une copropriété de 12 résidents au minimum. Les occupants bénéficient d’un logement privé allant du studio au T3 et d’espaces mis en commun.

L’habitat partagé accompagné

L’habitat partagé accompagné est une colocation entre personnes âgées ou handicapées dépendantes. Entre 6 et 10 résidents bénéficient d’un logement privé et de lieux de vie communs. Selon le niveau de dépendance défini par la grille AGGIR, les habitants ont la liberté de participer aux tâches ménagères comme le jardinage, la cuisine et le ménage. L’habitat partagé accompagné est géré par une aide à domicile qui veille au bien-être des habitants.

La colocation intergénérationnelle

Comme son nom l’indique, la colocation intergénérationnelle est la cohabitation de deux générations. Ce type d’habitat inclusif existe sous deux formes :

– L’habitat kangourou : le senior vit dans son domicile où il accueille un habitant plus jeune contre un loyer modéré et/ou un échange de services. Cet habitat inclusif est encadré par une convention précisant les règles de la colocation intergénérationnelle.

– La colocation groupée intergénérationnelle : gérée par des associations ou des collectivités locales, la colocation groupée intergénérationnelle réunit des personnes âgées autonomes et de jeunes locataires. Cette formule d’habitat inclusif séduit particulièrement les personnes aux ressources faibles et qui présentent des difficultés d’accès au logement.

Les avantages du réseau CetteFamille

L’habitat inclusif est une offre d’hébergement en pleine émergence. Elle se développe un peu partout en France mais il peut être difficile de trouver cette opportunité offerte aux personnes âgées ou handicapées. L’équipe de CetteFamille peut vous aider dans votre recherche d’habitat inclusif, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous

0