Aidants familiaux

[infographie] Qui sont les accueillis en famille d’accueil ?

5 août 2020 No Comments

Quel est le profil des accueillis en famille d’accueil ?

Profil des résidents : une population vieillissante

58% des personnes accueillies ont 60 ans ou plus. Cette population est considérée comme âgée. Elle comprend non seulement les personnes âgées n’ayant pas été spécialement en situation de handicap au cours de leur vie, mais également les personnes handicapées vieillissantes. Ces dernières résidaient en accueil familial du fait d’un manque d’autonomie lié à leur handicap.

Quels sont les raisons du départ du domicile ?

En premier lieu, on note une véritable différence de parcours qui pousse à quitter le domicile entre une personne âgée ou une personne en situation de handicap :

Pour les personnes âgées,

l’aggravation des troubles cognitifs et l’hospitalisation sont des « événements » déclencheurs qui nécessitent de penser à un « autre domicile » car le maintien ou le retour n’est plus envisageable. Il est donc probable qu’il y ait un moment de rupture qui conditionnera l’entrée en accueil familial car il n’y a pas le choix de quitter son domicile, ce n’est plus possible. Cela s’apparenterait plus à un « parcours subi ».
Néanmoins, dans le cas des personnes âgées, la notion d’isolement est nettement plus marquée que pour le public en situation de handicap et la volonté d’en sortir apparait très clairement comme un facteur déclencheur. Dans ce cas, cela s’apparente alors davantage à un « parcours choisi ».

Pour les personnes en situation de handicap,

c’est le manque d’autonomie lié au handicap qui est le moteur de la décision. A la lecture des commentaires libres, on note que pour beaucoup, ce sont des parcours de vie qui ont toujours été accompagnés.

Qui a fait le choix de l’accueil familial ?

A première vue, il existe une prédominance des professionnels pour impulser la décision et l’orientation vers l’accueil familial. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que le dispositif est principalement connu des professionnels du secteur et beaucoup moins du grand public.

Néanmoins, si cette tendance est massive pour les personnes en situation de handicap, elle l’est beaucoup moins pour les personnes âgées. En outre pour eux, l’influence des familles, les aidants, est importante. On peut en déduire que les professionnels du grand âge connaissent moins cette possibilité que les acteurs du handicap. Cela s’explique par le fait que l’accueil familial est historiquement lié au handicap.

Pourquoi choisir l’accueil familial ?

En conclusion, le choix de l’accueil familial apparaît comme un « choix pour » et non  un « choix contre » ; un choix pour une vie de famille et des relations sociales, et non un choix contre l’EHPAD/hébergement collectif. Au final, l’accueil familial est une autre façon d’envisager sa façon de vivre, ce n’est pas un choix de dépit mais davantage un choix d’envie.

DANS UNE SOCIÉTÉ AYANT DES LOIS GARANTISSANT LE LIBRE CHOIX DE SON LIEU DE VIE, ET DONC DE LA POSSIBILITÉ DE CHOISIR ENTRE PLUSIEURS SOLUTIONS, L’ACCUEIL FAMILIAL APPARAIT VÉRITABLEMENT COMME CELLE DU CHOIX ET NON DE LA RÉSIGNATION.

Pour en savoir plus

CetteFamille et Mixing Générations se sont penchés sur le ressenti des résidents en accueil familial pour réaliser une étude inédite et complète sur leur bien-être dans ce type de structure.

Lire l'étude "Panorama et Perspective de l'accueil familial"

RECEVOIR L'ÉTUDE COMPLÈTE EN PDF


    Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

    Les infos essentielles

    Quel est l'âge moyen d'un résident en accueil familial ?

    Selon l’étude CetteFamille, la moyenne d’âge des adultes résidents en accueil familial est de 65 ans. 58% des personnes accueillies ont plus de 60 ans. L’écart d’âge constaté s’étend de 19 ans à 105 ans dans le réseau CetteFamille.

    Pourquoi les personnes âgées choisissent l'accueil familial ?

    Le choix de l’accueil familial comme solution d’hébergement et d’accompagnement est choisie par les personnes âgées à 59% en raison de la vie de famille et des liens sociaux que cela leur apporte. Pour 30% d’entre-eux, c’est le refus de l’Ehpad qui est la cause principale de leur choix de l’accueil familial.

    La personne accueillie était-elle consentante dans le choix de l’accueil familial ?

    78% des personnes âgées ont explicitement donné leur accord dans le choix de l’accueil familial. L’étude CetteFamille a mise en évidence que le consentement et la capacité des personnes à « être d’accord » étaient clairement présents tout au long du processus vers l’hébergement en famille d’accueil.

    2+