Accueillants familiaux

La famille du mois : Daniella, accueillante familiale en Vendée

4 août 2020 No Comments

Bonjour Daniella, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Daniella et j’habite à Vix, en Vendée. J’ai commencé à accueillir en 2014. Avant, j’étais auxiliaire de vie. Ensuite, je me suis orientée vers l’accueil familial.

Qui accueillez-vous actuellement ?

J’accueille deux dames âgées de 85 ans et 90 ans. Une a fait un AVC et ses enfants ont souhaité qu’elle se retrouve en famille d’accueil car c’était son souhait. Quand je l’ai rencontré à l’hôpital et que j’ai rencontré sa fille, ça a été une évidence, le feeling est passé directement.

Pour la seconde personne, elle était en maison de retraite dans le sud de la France, elle est apparentée Parkinson. Ses enfants n’étaient plus d’accord sur la façon dont leur maman était accompagnée donc ils ont préféré l’orienter vers l’accueil familial. 

Pour quelles raisons avez-vous eu envie de faire ce métier ?

Inconsciemment, j’ai eu besoin d’accueillir chez moi à ma façon. C’est une vocation, on a besoin d’apporter du bien-être comme on le fait avec ses proches.

Qu’appréciez-vous dans ce métier ?

Une certaine liberté ! De prendre le temps avec les personnes. Par exemple, en foyer logement ou en Ehpad, on est pris par le temps. On ne peut pas accompagner comme on aimerait les personnes, discuter avec elles… C’est dommage car on passe à côté de pleins de choses. En accueil familial, c’est possible !

Comment organisez-vous votre quotidien ?

Le levé entre 8h00 et 8h30. Après le déjeuner, la toilette avec l’infirmière et la préparation du repas. Ensuite, chacun à son temps libre (musique, lecture…). L’après-midi, parfois on sort, on fait des activités.

Quand des remplaçantes viennent au domicile, les personnes que j’accueille aiment beaucoup partager leurs histoires avec elles au travers des discussions, des albums photos. Elles ont besoin d’en parler régulièrement avec plusieurs personnes.

Quel est votre meilleur souvenir avec les personnes que vous accueillez ?

Il y en a plein, il y a beaucoup d’anecdotes ! Ils sont tous différents et ils ont tous quelques choses d’attachant.

Je me rappelle de la première personne que j’ai accueilli, Suzanne, dès qu’elle n’était pas contente, elle voulait retourner à son domicile initial donc elle commençait à partir du salon et elle revenait peu de temps après. Elle s’installait dans son fauteuil et elle était calmée. C’était sa façon de fonctionner dès qu’elle était contrariée.

Avez-vous un conseil à donner aux accueillants familiaux qui hésiteraient à se lancer ?

Avant de se lancer, il est important d’être d’accord en couple et en famille. Il faut avoir envie de partager des moments mais c’est que du bonheur !

Pour en savoir plus

CetteFamille et Mixing Générations se sont penchés sur le ressenti des résidents en accueil familial pour réaliser une étude inédite et complète sur leur bien-être dans ce type de structure.

Lire l'étude "Panorama et Perspective de l'accueil familial"

RECEVOIR L'ÉTUDE COMPLÈTE EN PDF


Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

2+