fbpx

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

En vieillissant, les seniors sont susceptibles de faire un séjour plus ou moins long dans un centre hospitalier en raison d’une chute ou d’une maladie. Après l’intervention et le temps de convalescence, il est temps de rentrer chez soi. Seulement, il arrive que ce retour à domicile nécessite une adaptation et des efforts de réorganisation. Pour cela, la personne âgée peut bénéficier de l’ARDH ou Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation. L’équipe de Cette Famille vous explique tout concernant cette allocation destinée aux seniors qui sortent de l’hôpital.

Qu’est-ce que l’ARDH ?

La sortie d’une hospitalisation est toujours une période délicate, surtout pour les personnes âgées. Le retour à la maison représente une situation à risques qui peut aggraver l’état de santé, voire provoquer une nouvelle hospitalisation et entraîner l’accueil en maison de retraite ou en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées). Pour préserver l’autonomie et le maintien à domicile, il est donc essentiel de réorganiser la vie quotidienne. L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est une aide financière temporaire qui permet d’accompagner une personne âgée après une période d’hospitalisation.

Les aides prises en charge par l’ARDH

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation a pour vocation d’accompagner une personne âgée dans son retour à domicile après une période d’hospitalisation. L’ARDH permet de prendre en charge quatre types d’aides :

– l’aide à domicile : entretien du domicile, préparation des repas par exemple

– l’aide à la vie quotidienne : portage des repas, transport ou encore téléassistance

– l’aide technique : aménagement du domicile, achat d’équipements adaptés comme des barres d’appui, une rehausse des toilettes ou encore un siège de douche ;

– l’aide médicale : le financement d’un séjour en accueil ou en hébergement temporaire dans un établissement spécialisé sur une période limitée avec un retour ensuite au domicile.

Ainsi, l’ARDH est une aide financière qui permet de créer un climat de sécurité et un environnement confortable. Elle rassure autant le bénéficiaire que son entourage familial proche.

Qui peut prétendre à l’ARDH ?

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est destinée aux personnes âgées en sortie d’hospitalisation. Généralement, il s’agit de seniors qui ont subi une intervention chirurgicale. Pour bénéficier de l’ARDH, il est nécessaire de remplir plusieurs critères :

– relever du régime général de la Sécurité Sociale ou de certains régimes spéciaux ;

– être âgé de plus de 55 ans ;

– ne pas bénéficier de l’accueil familial et ne pas résider en foyer logement ;

– ne pas bénéficier de prestations similaires versées par d’autres organismes comme l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), l’Hospitalisation à Domicile (HAD) ou encore la Prestations de Compensation du Handicap (PCH) ;

– relever des Groupes Iso-Ressources (GIR) 5 ou 6 défini par le médecin traitant ou une équipe médicale au moyen de la grille AGGIR ;

– disposer de revenus suffisants afin de ne pas percevoir l’aide sociale du département.

Le montant de l’ARDH en 2022

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est financée par la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT) ou par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). Elle permet de prendre en charge entre 27 et 90 % des frais d’aide et ne peut dépasser 1 800 €. La durée du versement n’excède pas trois ou quatre mois selon les régions. Néanmoins, l’ARDH peut être sollicité après chaque hospitalisation.

Comment demander l’ARDH ?

Pour obtenir l’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation, le demandeur doit effectuer une démarche administrative, suivie d’une visite de son lieu de résidence principal et de la proposition d’un plan d’action personnalisé.

Faire la demande d’ARDH

En règle générale, la demande d’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est directement formulée par l’hôpital et avant que le patient ne soit sorti. Dans ce cas, la démarche est réalisée par l’assistant de service social ou le cadre de l’unité dans laquelle le demandeur est hospitalisé. Une fois le dossier complété, il est transmis au service social de la caisse de retraite du patient. Le demandeur peut également choisir de faire une demande d’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation sans passer par l’établissement de soins. Dans ce cas, il suffit de compléter le dossier de demande d’ARDH et de l’envoyer à la caisse de retraite. Quelle que soit la manière avec laquelle est déposé le dossier de demande d’ARH, il sera traité sous 24 heures.

Recevoir la visite d’un évaluateur à domicile

Dans le cadre de la demande d’ARDH, le demandeur reçoit la visite à domicile d’un évaluateur. Ce professionnel peut provenir de différents organismes tels que le Centre Communal d’Action Social (CCAS) ou encore du service d’action sociale de la caisse de retraite. Son rôle est de mesurer les besoins du demandeur de manière à adapter le plan d’action personnalisé selon l’environnement (aménagement du logement par exemple). Si aucune adaptation n’est nécessaire, alors le plan d’action personnalisé entre directement en vigueur.

Recevoir un plan d’action personnalisé préconisé

Après la visite de l’évaluateur, le demandeur recevra un plan d’action personnalisé, autrement dit un dispositif de conseils, d’aides financières et matérielles qui permettront de faciliter le maintien à domicile. Ce courrier postal précise l’acceptation ou non du dossier, sa nature et le montant des aides allouées.

La fin de l’ARDH

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est une prise en charge temporaire et donc limitée dans le temps. Après les trois ou quatre mois de versement de cette aide financière, deux scénarii se présentent :

– si le bénéficiaire a récupéré la totalité de son autonomie, alors le plan d’action personnalisé se clôture ;

– si le bénéficiaire a toujours besoin d’accompagnement, il peut éventuellement s’orienter vers une autre forme d’aide comme l’APA à domicile par exemple.

Les avantages du réseau CetteFamille

Votre parent âgé a subi une opération chirurgicale et il est hospitalisé ? Bientôt, il devra rentrer chez lui mais son lieu et son mode de vie nécessitent quelques aménagements ? Alors il a besoin de l’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation. Pour avoir plus d’informations sur cette allocation destinée aux personnes âgées, profitez des connaissances de Cette Famille. Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant l’ARDH.

Contactez-nous

Vous souhaitez aller plus loin ?