fbpx
Aidants familiauxHébergement collectif

Les Unités de Soins Longue Durée (USLD)

22 décembre 2021 No Comments

Aussi appelés centres de longs séjours, les Unités de Soins de Longue Durée (USLD) sont des structures d’hébergement médicalisées dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans qui présentent une dépendance importante sur le plan physique et/ou psychique. L’équipe de CetteFamille vous présente le fonctionnement de l’USLD et le coût de cette solution d’hébergement en détail.

Qu’est-ce qu’une USLD ?

Les USLD (Unités de Soins de Longue Durée) comptent parmi les différentes solutions d’hébergement proposées aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie. Ces établissements présentent des caractéristiques spécifiques qu’il convient de vous préciser.

Un établissement médicalisé

Les USLD sont des établissements médicalisés capables d’assurer un suivi médical, une surveillance et des soins médicaux permanents. Ils sont rattachés à des établissements de santé publics ou privés. Les USLD proposent des services spécifiques tels que la présence continue de professionnels de la santé qui assurent le suivi des soins médicaux et infirmiers, l’hygiène et le confort du résident. Une partie de l’équipe est également spécialisée dans l’accompagnement à la réalisation des actes de la vie quotidienne car les seniors en USLD sont le plus souvent alités.

Un véritable lieu de vie

Au-delà de l’aspect strictement médical, les USLD ont également une mission d’ordre sociale. Chaque résident bénéficie d’un projet de vie individualisé élaboré selon ses envies et ses besoins. Les journées en USLD sont rythmées par des activités d’animations personnalisées en collaboration avec les animateurs et les ergothérapeutes. Enfin, le personnel de l’USLD s’engage à maintenir les liens sociaux avec la famille, les amis mais également avec le reste de la communauté par la mise en place d’échanges avec les écoles maternelles, de sorties culturelles ou encore de missions bénévoles.

L’admission en USLD

Les Unités de Soins de Longue Durée comptent une trentaine de lits. En général, l’admission a lieu à la suite d’une hospitalisation ou d’un passage en service de soins de suite et de réadaptation. L’admission directe en provenance du domicile est possible sur prescription du médecin traitant. Un dossier d’admission en USLD comportant un volet médical et administratif devra être rempli et transmis, accompagné des pièces justificatives demandées telles qu’un certificat médical. Enfin, l’admission en Unité de soins de longue durée se fera suite à l’approbation de la commission d’admission.

À qui s’adresse l’USLD ?

Il existe deux typologies de résidents seniors au sein d’un USLD. La première concerne les personnes âgées qui nécessitent une surveillance médicale intense suite à une hospitalisation ou à leur sortie de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR). La seconde typologie regroupe les seniors qui ont besoin d’être médicalement suivi au quotidien parce qu’ils montrent des signes de grande dépendance physique et/ou psychique. Dans les deux cas, l’USLD vise à maintenir ou restaurer l’autonomie des personnes âgées prises en charge.

Quelle différence avec un EHPAD ?

Les USLD et les EHPAD proposent des prestations similaires : un accompagnement dans la vie quotidienne et une coordination des soins médicaux. La différence notable entre ces deux structures d’hébergement est que les Unités de Soins de Longue Durée proposent des services médicaux plus importants que ceux présents dans les EHPAD. C’est pour cette raison que les USLD font généralement partie d’un centre hospitalier privé ou public.

Combien coûte l’hébergement en USLD ?

L’USLD et l’EHPAD répondent à la même tarification qui se décompose en trois tarifs journaliers : le tarif hébergement, le tarif dépendance et le tarif soins.

  • Le tarif hébergement comprend les frais liés à l’accueil, à la restauration, aux loisirs et aux animations. Il est à la charge du résident senior qui peut bénéficier d’aides financières comme l’aide sociale à l’hébergement ou les allocations pour le logement (APL) pour financer tout ou partie du tarif hébergement.
  • Le tarif dépendance correspond aux différentes prestations liées à l’assistance nécessaire aux actes de la vie quotidienne comme la prise des repas, la toilette et l’habillement. Plus la personne âgée est dépendante et plus le tarif dépendance est élevé. Le niveau de dépendance ou GIR (Groupe Iso-Ressources) est déterminé par un médecin ou une équipe médicale à l’aide de la grille AGGIR. Toutefois, les seniors dont les revenus sont inférieurs à 2 479 € par mois ne paient pas le tarif dépendance correspondant à leur GIR mais celui correspondant une dépendance moins forte.
  • Le tarif soins recouvre l’ensemble des soins médicaux dont a besoin le résident senior. Ils sont pris en charge par la Sécurité Sociale. Seuls certains soins comme les frais dentaires, les honoraires de médecins spécialistes libéraux ou encore les transports sanitaires restent à la charge de la personne âgée.

Hébergement en USLD et aides sociales

Sous certaines conditions, une personne âgée qui réside dans une Unité de Soins de Longue Durée peut bénéficier d’aides sociales lui permettant de payer tout ou partie des frais liés à son accueil dans ce type de structure.

L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH)

L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) permet de financer toute ou partie des frais d’hébergement dans une résidence senior, en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), en USLD (Unité de Soins Longue Durée) et dans le cadre de l’accueil familial. Pour bénéficier de l’Aide Sociale à l’Hébergement, le senior doit avoir plus de 65 ans ou plus de 60 ans s’il est considéré comme inapte au travail, résider en France et avoir des ressources financières inférieures aux frais d’hébergement.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie sert à prendre en charge toute ou partie du tarif dépendance de l’USLD correspondant au degré de perte d’autonomie de la personne bénéficiaire. Pour bénéficier de l’APA, le senior doit résider en France, être âgé de 60 ans et plus, et avoir besoin d’aide pour accomplir certains actes de la vie quotidienne en raison de sa dépendance physique et/ou psychique. Cette dernière condition correspond au degré de perte d’autonomie, appelé GIR (Groupe Iso-Ressource).

L’Allocation Personnalisée au Logement (APL)

Versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou par la Mutualité Sociale Agricole (MSA), l’Allocation Personnalisée au Logement permet de payer tout ou partie des frais liés à l’hébergement. Pour en bénéficier, la personne âgée doit résider dans l’USLD au moins 8 mois par an. Le calcul de l’APL est basé sur les ressources du senior, le coût de l’hébergement et le lieu où se trouve l’établissement. L’équipe de CetteFamille vous invite à faire la simulation des APL sur le site de la CAF.