Accueillants familiaux

La famille du mois : Patricia accueillante dans les Hautes-Pyrénées

12 novembre 2020 No Comments

Bonjour Patricia, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis accueillante familiale depuis 9 ans maintenant dans les Hautes-Pyrénées. J’étais coiffeuse pendant 26 ans et j’ai travaillé à l’ADMR. J’ai toujours eu ce projet d’accueillir des personnes chez moi donc je me suis lancée il y a 9 ans.

Qui accueillez-vous actuellement ?

J’accueille actuellement 2 personnes. Une dame autonome de 78 ans qui vit chez moi depuis 1 an. Elle est arrivée, car elle ne supportait plus de vivre seule chez elle. Depuis début septembre, j’accueille une dame qui est bipolaire. Elle avait du mal à gérer ses médicaments donc elle avait besoin d’être accompagnée au quotidien.

Pour quelles raisons avez-vous eu envie de faire ce métier ?

J’ai toujours aimé m’occuper des personnes, de leur donner de mon temps et d’être en contact permanent avec elles.

Quand j’étais à l’ADMR, j’ai eu beaucoup d’affinité avec une dame qui ne voulait plus rester seule chez elle. J’avais déjà ce projet d’accueillir chez moi des personnes donc ça a été le déclic : j’ai demandé mon agrément et j’ai accueilli cette dame à mon domicile !

Qu’appréciez-vous dans ce métier ?

Ce que j’apprécie ? J’apprends tous les jours ! J’ai accueilli des personnes très différentes (maladies, caractères, façons de vivre…) et chaque personne m’a apporté de nouvelles choses.

Comment organisez-vous votre quotidien ? Quelles activités faites-vous ?

Ça dépend des personnes que j’accueille, je m’adapte aux envies et aux besoins de chacun. La dame de 78 ans aime faire du tricot, plumer les poulets, préparer le repas.

Avec l’autre personne, nous faisons plutôt des jeux de société, du scrabble, etc.

Quels sont vos meilleurs souvenirs avec les personnes que vous accueillez ?

Il y en a pleins des souvenirs ! J’étais très complice avec la dame qui est décédée dernièrement, une amitié s’était créée entre nous.

J’ai des souvenirs uniques avec toutes les personnes, elles m’ont toutes apporté beaucoup de choses.

Avez-vous un conseil à donner aux accueillants familiaux qui hésiteraient à se lancer ?

Être famille d’accueil, c’est une vocation ! Pour faire ce métier, il faut aimer les personnes et prendre le temps de s’occuper d’eux. On vit des bons moments, des moins bons donc il faut être préparé à toutes les situations.

Pour ma part, ça m’a apporté et ça m’apporte toujours beaucoup d’amour, j’aime leur apporter chaque jour de l’attention et ce qu’elles ont besoin.

0