Maladie à corps de Lewy

22 janvier 2019 No Comments

La maladie à corps de Lewy (MCL), ou démence à corps de Lewy (DCL), est une maladie neuro-évolutive proche de la maladie de Parkinson et de celle d’Alzheimer. Ses symptômes, proches de ces deux autres maladies connues, la rendent difficile à diagnostiquer. Elle serait pourtant la seconde démence neuro-évolutive après Alzheimer.

démence a corps de lewy

Symptômes de la maladie à corps de Lewy

La MCL affecte les fonctions cognitives du mouvement, ainsi que celles qui sont liées au mouvement. Elle entraîne à terme une perte d’autonomie via la dégradation des facultés professionnelles et sociales. Elle frappe généralement des sujets âgés et plus rapidement que les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

Ses symptômes les plus visibles sont les suivants :

Démence proche de la maladie d’Alzheimer

La démence due à la maladie à corps de Lewy peut être proche de celle que provoque la maladie d’Alzheimer. Les problèmes de mémoire n’y sont pas nécessairement liés dans un premier temps.

  • Difficultés à se repérer dans le temps et l’espace,
  • Difficultés liées à la perception visuelle,
  • Difficulté à réaliser plusieurs tâches en parallèle,
  • Difficultés à formuler des raisonnements logiques…

Troubles moteurs proches de la maladie de Parkinson

La personne malade de la maladie à corps de Lewy peut développer des caractéristiques motrices spontanées proches de la maladie de Parkinson. Ces troubles peuvent commencer légèrement (pour l’écriture par exemple) et se poursuivre en s’aggravant au long de l’évolution de la maladie.

Variation des performance cognitives

Ces variations peuvent être très notables dans la même journée, ou d’un jour à l’autre. Elles concernent essentiellement l’attention et la vigilance, et des sautes d’humeur proches d’un état dépressif. La personne peut avoir du mal à formuler clairement ses pensées et nécessiter beaucoup de sommeils – en alternance avec des phases d’éveil ne provoquant pas de handicap particulier.

Hallucinations visuelles

Syndrome le plus reconnaissable et permettant la caractérisation de la maladie à corps de Lewy, les hallucinations visuelles sont souvent détaillées et précises. Le malade peut, néanmoins, avoir conscience de leur caractère hallucinatoire.

Autres symptômes

La personne malade peut également montrer l’existence d’autres symptômes, plus rares, qui renforcent le diagnostic : chutes, pertes de conscience, délires, hallucinations non visuelles, troubles du comportement lors des phases de sommeil, somnambulisme, dépression…

En savoir plus : Réseau des aidants de la maladie à corps de Lewy