Aides et financement

Comprendre la grille AGGIR

23 octobre 2018 No Comments
grille aggir (2)

La grille AGGIR permet le calcul d’un indice de dépendance, le GIR, noté de 1 à 6. On utilise cet indice dans le calcul de l’Aide Personnalisée d’Autonomie (APA) pour déterminer le niveau d’aide auquel le bénéficiaire à droit. On calcule le GIR selon divers indicateurs classés de A (autonome) à C (dépendant). Les indicateurs concernent la vie quotidienne, et sont les suivants :

  • Cohérence, se comporter normalement en société.
  • Orientation, se repérer dans l’espace et le temps.
  • Toilette, se laver le haut et le bas du corps.
  • Habillage, s’habiller le haut et le bas du corps.
  • Alimentation, se nourrir seul.
  • Élimination, effectuer sans aide et hygiéniquement l’élimination urinaire et fécale.
  • Transferts, effectuer les micro-déplacements du quotidien, se lever, de coucher etc.
  • Déplacements, se déplacer sans aide autre qu’une canne, un fauteuil ou un déambulateur.

Notre outil de calcul du GIR permet de simuler votre score à partir de la grille AGGIR, ou celui de votre proche. Le niveau de GIR est évalué de 1 à 6 en fonction de la dépendance de la personne âgée. Les différents niveaux sont les suivants.

Le GIR 1

Ce stade correspond aux personnes confinées au lit ou au fauteuil ou dont les fonctions intellectuelles sont gravement altérées. Dans le cadre de l’accueil familial, les personnes en GIR 1 ne peuvent pas être accueillies car elles demandent un accompagnement médical constant.

Le GIR 2

Il comprend les personnes confinées au lit ou au fauteuil et dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées et celles dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui peuvent se déplacer. De la même manière que pour les personnes en GIR 1, elles ne sont pas accueillies en accueil familial pour les mêmes raisons.

Le GIR 3

Ce niveau correspond aux personnes qui ont conservé partiellement leurs capacités motrices, mais ont besoin d’être assistées pour se nourrir, se coucher, se laver, aller aux toilettes. Les personnes en GIR 3 peuvent entrer en accueil familial.

Le GIR 4

Il regroupe les personnes qui ont besoin d’aide pour se lever, se coucher, mais peuvent se déplacer seules à l’intérieur du logement (une assistance est parfois nécessaire pour la toilette et l’habillage), ainsi que celles qui n’ont pas de problème de transfert ou de déplacement, mais qui doivent être assistées pour les activités corporelles ainsi que pour les repas. Il n’y a aucune contre-indication pour elles à entrer en accueil familial.

Le GIR 5

Le GIR 5 désigne les personnes qui sont relativement autonomes dans leurs activités : elles se déplacent seules, mais ont besoin d’aides ponctuelles pour la toilette, la préparation des repas, l’entretien du logement. De même que les personnes en GIR 4, elles peuvent bénéficier de l’accueil familial.

Le GIR 6

Ce niveau concerne les personnes autonomes dans tous les actes de la vie courante. Elles bénéficient de l’accueil familial, moins pour l’aide apportée par l’accueillant que pour renouer avec une vie familiale riche et conviviale.

*

A lire : Qu’est-ce que la grille Aggir ? sur service-public.fr