Mot de passe oublié?

Confiez vos proches à une famille d'accueil de confiance partout en France

01 76 44 04 37

Numéro non surtaxé

Du lundi au vendredi de 9h à 19h

Combien coûte l'accueil familial et les différents hébergements pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap ?

Parmi les différentes solutions existantes on trouve les maisons de retraite, les EHPADs, les résidences services et l’accueil familial. Ces solutions d’hébergement peuvent être classés en fonction du niveau de dépendance du senior. Du moins médicalisé au plus médicalisé on peut ainsi tracer un parcours : résidences-services puis maison de retraite puis EHPAD. L’accueil familial permet d’accueillir un senior ou un adulte en situation de handicap sur l’ensemble du parcours.

La localisation : un élément clef dans le prix de l’hébergement pour personnes âgées ou en situation de handicap

Les prix en maison de retraite, EHPAD ou résidence diffèrent en fonction de la localisation géographique. En moyenne, un EHPAD coûtera 4.430€ à Paris contre 3.045€ à Nantes et 2.975€ à Caen.

Source : Famidac

Si l’on prend la moyenne départementale, le coût en Île-de-France est en moyenne de 3.046€ contre 2.459€ en Basse-Normandie et 2.864€ en Pays de la Loire.

Le prix de l’accueil familial est relativement stable d’un département à un autre et ne subit donc pas de telles variations. Le prix moyen d’un hébergement en accueil familial pour une personne dépendante se situera plutôt autour de 1.400€ avec le crédit d'impôt sans les aides (APA, APL, Aides sociales).

La dépendance: un élément décisif dans le prix de l’hébergement pour personnes âgées ou en situation de handicap

Le niveau de dépendance du senior est l’autre critère incontournable de fixation du prix en maison de retraite. Plus le senior est dépendant est plus le suivi nécessitera des besoins quotidiens onéreux. Les niveaux de dépendance sont organisés en fonction d’une échelle de GIR de 6 à 1 (6 signifiant l’autonomie et 1 une dépendance totale). Un forfait pour les GIR 3-4 et 1-2 est fixé par chaque département. Au tarif de base d’une maison de retraite, s’ajoutent aussi des dépenses supplémentaires comme le téléphone, le coiffeur, les produits d’entretien de la personne, les activités supplémentaires de l’établissement, etc.

L’accueil familial est la solution d’hébergement « sur-mesure » la plus économique

L’accueil familial est une solution confortable dans un cadre naturel, celui d’une famille. C’est aussi une solution économique.Le coût de l’accueil va dépendre du nombre de jours d’accueil et des conditions financières fixées dans le contrat pour:

  • la rémunération pour services rendus (élément principal de la rémunération), complétée d’une indemnité de congé;
  • l’indemnité de sujétions particulières, prévue dans le cas où le handicap ou le niveau de dépendance de la personne accueillie nécessite une disponibilité accrue de l’accueillant;
  • l’occupation d’une partie du logement (l’équivalent d’un loyer) : il s’agit de l’«indemnité représentative de mise à disposition de la ou des pièces réservées à la personne accueillie»;
  • les frais occasionnés par l’hébergement (nourriture, entretien du linge…) : il s’agit de «l’indemnité représentative des frais d’entretien».

Rémunération de base pour services rendus

Le montant minimum de la rémunération journalière est égal à 24,71€ brut.

Les cotisations sociales patronales s'appliquent à la rémunération journalière pour services rendus. La personne accueillie peut bénéficier de l'exonération des cotisations si elle remplit des critères d'âge ou de dépendance.

Indemnité de congés payés

L'indemnité de congés correspond à 10% de la rémunération pour services rendus.

Les cotisations sociales patronales s'appliquent aux indemnité de congés. La personne accueillie peut bénéficier de l'exonération des cotisations si elle remplit des critères d'âge ou de dépendance.

Indemnité pour sujétions particulières

L'indemnité pour sujétions particulières est due si la personne accueillie présente un handicap ou un niveau de dépendance nécessitant une présence renforcée pour assurer certains actes de la vie quotidienne.

Selon le niveau de sujétions, le montant de l’indemnité journalière est compris entre 0,37 fois et 1,46 fois la valeur horaire du Smic, soit entre 3,66€ et 14,42€.

Les cotisations sociales patronales s'appliquent aux indemnités de sujétions particulières. La personne accueillie peut bénéficier de l'exonération des cotisations si elle remplit des critères d'âge ou de dépendance.

Indemnité d'entretien

L'indemnité d'entretien est représentative des besoins de la personne accueillie (à l'exception des produits d'hygiène à usage unique). Le contrat type permet de préciser la nature des frais pris en compte.

L'indemnité d’entretien est modulable et doit être comprise entre 2 et 5 fois le minimum garanti, soit entre 7,14€ et 17,85€.

Indemnité de logement

Le montant de l'indemnité de logement est négocié entre la personne accueillie et l'accueillant familial.

Son montant doit être fixé:

  • en fonction de la taille et de la qualité des pièces mises à disposition de la personne accueillie,
  • et au regard du prix moyen des locations dans le secteur environnant.

Les services du département disposent d’un droit de contrôle sur le montant de cette indemnité.

A cela, il faut déduire les aides (APA, APL, Aides sociales) qui permettent de réduire le coût de l’accueil en fonction de ses moyens.

Haut de page - Retour à la page d'accueil - Formuler une demande de place en accueil familial à CetteFamille - Se déclarer accueillant familial disponible à CetteFamille


Partager cet article sur   Cettefamille sur Facebook